Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

The dirty nymph || Mino [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: The dirty nymph || Mino [UC] Sam 23 Juil - 20:47

AGE ▲ 22 ans et quelques.
ESPECE ▲ Nymphe, il parait.
ORIENTATION SEXUELLE ▲ Je m'intéresse plus aux hommes, mais j'ai un peu lâché ces trucs-là. Pas pour moi, j'vous promets.
OCCUPATION ▲ Je le resterai probablement pas toute ma vie, mais je suis fleuriste.
ANNEE ▲ //
CLASSE ▲ //
POUVOIR ▲ Le pétrole.

TAILLE ▲ La dernière fois que je me suis mesurée, ça touchait au mètre soixante-six.
POIDS ▲ 56. Au moins, je garde un peu la ligne.
COULEUR DES CHEVEUX ▲ Avant j'avais les cheveux roux, mais ils ont noirci.
COULEUR DES YEUX ▲ Rouges depuis mon adolescence.
SIGNES PARTICULIERS ▲ Je me suis fait tailler les dents en pointes pour mes dix-huit ans. La nature de mon pouvoir à modifié mon aspect physique ; déjà, ma peau qui a pris une teinte grisâtre. Mon sang, ainsi que l'ensemble de mes fluides corporels continuent virer au noir - autant dire que la lingerie blanche, j'y pense même plus. Depuis quelques années maintenant, mes cheveux suintent un liquide épais et noir, et aucun shampoing de l'île n'est efficace contre ce... désagrément. Même les remèdes de grand-mère. J'ai tout essayé, tout. La seule chose que je puisse faire, c'est garder une serviette sur moi pour les essuyer régulièrement. Vous savez maintenant pourquoi je les ai toujours en bataille. Heureusement pour mes vêtements et mon porte-monnaie, depuis que mes gènes de Nymphe se sont réveillés, j'ai aussi développé un goût prononcé pour le noir. Seulement, si ce n'était que salissant, ça irait, mais cette chevelure dégage aussi une charmante odeur d'essence. C'est toxique. Ça pue. Va créer du lien social avec ça.


ft. Marceline Abadeer de Adventure Time
LUGABEL MINO

Sur la scène, juste une chaise. Un jeune homme fait son entrée. Il a les cheveux roux et le teint clair. Il s'assoit, tente de se donner l'air détendu.



« Parler de ma soeur ? Ouais, on peut essayer.
Bien. On ne peut pas dire que ce soit la nana la plus polie et délicate de l'île. On dirait plus un routier qu'une jeune fille. Mais elle a quand même une espèce de douceur qui transparaît dans ses gestes, dans son regard. Y a de la poésie en elle. Oh, elle se réjouit pas facilement, et puis c'est pas une sentimentale. En fait je ne sais pas. Parfois, une toute petite attention, ça la fait chavirer. Il suffit de viser juste.
Elle parle mal, mais ce qu'elle parle, ma soeur ! Elle réfléchit trop, aussi. Une sorte de petit complexe d'infériorité stupide la pousse à se poser beaucoup trop de questions. Elle a appris à observer, pour mieux comprendre, mais ça n'a jamais trop marché. Il faut l'avouer, c'est pas non plus la personne la plus intelligente qui soit, et elle le sait. Mais elle a au moins la volonté d'apprendre, de s'améliorer. Et puis croyez-moi, Mino, si vous voulez lui enseigner quelque chose, elle boira vos paroles. Par enseigner, j'entends n'importe quoi, dans n'importe quel domaine, même des futilités pas possibles. C'est pas une fainéante, elle est incapable de rester sans rien faire. La pauvre, d'ailleurs, elle a du mal à s'occuper ; en plus, elle dort très peu, ça lui rajoute encore des heures à combler.
Elle a pas mal d'autres défauts, bien sûr. Elle est pas du matin, par exemple. Puis elle a un sérieux problème avec l'esprit de contradiction, de quoi vous faire péter les plombs. Elle a tendance à juger trop vite, aussi. Si votre tête ne lui revient pas, bonne chance pour vous faire accepter.

Mais il faut pas s'arrêter là-dessus. Elle aime beaucoup rire, même si elle fait souvent preuve de mauvaise foi. Il faut pas la vexer ; madame a sa fierté qui ne supporterait pas d'être blessée. Heureusement qu'elle comprend le second degré. Puis tout va bien, avec elle, les problèmes se règlent comme avec un homme. Je ne compte plus les fois où elle en est venue aux poings. Mino réfléchit souvent un peu trop tard, quand elle se sent personnellement impliquée. Elle essaye de remédier à ça, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Elle n'est pas toujours franche, mais elle dit les choses quand vous les méritez - pour votre bien ou pour vous faire mal.
C'est là une autre part de sa personnalité : elle peut aussi bien vous faire du bien que du mal, et en tirer la même satisfaction. Et dans les deux cas, ce ne sera pas toujours justifié. J'en ai vues, quand on était petits, je vous jure. Mais au moins, elle n'est pas transparente, Mino, et c'est ça en général qu'on aime chez elle. Tant mieux, d'ailleurs, parce qu'elle aime être entourée. C'est une fille sociable, même si je pense qu'avec le complexe de son pouvoir, elle aura maintenant tendance à se tenir à l'écart. Elle a juste besoin qu'on lui montre qu'on veut la connaitre ; croyez-moi, elle vous le rendra. »

Le regard du jeune homme se perd un peu. Il balaye la pièce noire du regard, hésite une seconde, puis se lève. Une femme s'avance sans même lui jeter un regard et vient prendre sa place. Le port altier, elle se racle la gorge et prend la parole, le ton impérieux.


« Ma fille ?
Elle est sale. »

Rideau.


Tu es sale, Mino.

Ahah. Cette phrase, je sais plus combien de fois je l'ai entendue. On finit par s'y habituer, vous savez. Au début c'est dur. C'est cru, c'est violent, lancé les yeux dans les yeux, avec même pas la voix qui tremble. Après t'en as plus rien à foutre, c'est comme si on te disait bonjour. Non, par contre, ce dont je me souviens bien, c'est de la première fois qu'on m'a parlé comme ça.

Rideau. Au centre de la scène, un lit, deux jeunes personnes enlacées savourent la grâce d'un baiser. Mme Lugabel entre et les regarde, muette d'horreur.

- Maman ?!

Ils se séparent et tremblent un peu.

- Lule ! Mino ! Grand dieu comment avez-vous pu ?!

Lule a baissé la tête et jette des regards en coin à sa dulcinée. Mme Lugabel est rouge vif.


- Tu... tu n'aurais pas dû voir ça...

Elle fulmine, sa colère éclate comme un volcan.


- Je n'aurais pas dû voir ça ? Je n'aurais pas dû voir ça ?! Ça n'aurait jamais dû arriver, Lule, vous êtes frère et soeur !

Les mots sont comme des lames de rasoir, ils fendent l'air et le déchirent. Le rideau tombe sur les deux misérables serrés l'un contre l'autre et leur mère qui sort en hurlant.





Et voilà. Boum, toute la famille est bientôt au courant. Elle aurait pu en faire un secret, ouais, mais pourquoi s'emmerder à prendre des précautions pareilles ? Et puis plus les regards pouvaient nous accabler de honte, mieux c'était. On a fait une croix sur l'héritage.
C'était que de l'amour pourtant, y a pas de mal à ça. Mais autant vous dire qu'on l'a sentie passer, la pilule. Comme on ne se débarrasse pas de ses enfants comme ça, il fallait attendre le début de l'année prochaine pour nous envoyer en pension. Pas les mêmes, évidemment, tout contact nous était interdit ; si elle nous avait pris ne serait-ce qu'à nous regarder, on n'en serait pas sortis vivants.

Tu es sale, Mino.

C'est qu'avec leurs conneries, je me suis sentie mal. Faut un certain temps avant que cette phrase perdre de son effet. Quand on s'est fait prendre, Lule et moi, j'avais quinze et lui seize ans. C'était une tare de notre famille, que l'apparition tardive des pouvoirs. Ma mère, ma grand-mère, mon arrière grand-père... un gène de travers. En revanche, nous avons toujours été nymphes, et ce depuis depuis très longtemps. Des nymphes mariées à des nymphes. Toujours. Y a sûrement pas eu que du hasard là-dedans.
En tous cas, dans ma quatorzième année, j'ai commencé à ressentir des trucs au contact de l'eau. Rien d'exceptionnel, hein, juste comme un frémissement d'excitation. Quelque chose d'agréable et de spécial.  Tout le monde était très content. L'eau, c'est un très noble élément. Sans eau, on ne peut pas vivre, sans eau, on devient sale.

Tu es sale, Mino


Ah, nous y voilà. C'est eux qui m'ont rendue sale avec leurs mots. J'ai commencé par perdre lentement ma couleur de peau. Je ne comprenais pas, ça m'a sacrément fait flipper. Je regardais mon frère, discrètement quand on se croisait dans les couloirs. Elle allait bien, sa peau à lui. Selon mes parents, c'étaient mes vices qui paraissaient au jour, et il n'était pas question de m'emmener à l'hôpital pour vérifier si j'avais pas attrapé une maladie grave et possiblement mortelle, hein. Ils maintenaient que l'esprit élémentaire en moi était outragé par mes actes et qu'il me le faisait payer. Sérieusement, faudrait un certificat de santé mentale pour faire parent.

Tu es sale, Mino

Ouais, ouais, j'connais la chanson maintenant. En tous cas, j'étais enfin loin d'eux. Problème, ça voulait dire que j'avais perdu tout contact avec Lule. Eh non, c'est sûrement pas parce que nos parents s'opposaient à notre relation que j'allais l'oublier. J'étais amoureuse, malheureuse. Ils ne nous reprenaient à la maison que pendant les grandes vacances, en s'arrangeant pour qu'on ne se croise pas. J'essayais de l'apercevoir au détour d'un couloir, à travers une fenêtre. Ce qu'il était beau et génial, mon Lule. Alors que moi, j'enlaidissais, inexorablement. L'intérieur de mon corps a semblé pourrir, tout noir. Puis mes yeux ont viré au rouge. Pas un beau rouge profond et fascinant, non. Un rouge toxique.
Au final, j'en ai passées des années dans cette espèce de couvent. C'était pas l'enfer, c'était pas l'éclate non plus. On faisait ce qu'on pouvait pour pas mourir d'ennui, en tous cas, et si j'suis toujours là pour en parler, c'est sûrement que ça a marché. Quand je parlais de Lule, j'évitais de préciser certains détails de notre histoire, vous m'suivez ? Je tiens à ma vie sociale, et je suis pas totalement stupide : l'inceste, c'est bien connu, c'est pas très bien vu.

Tu es sale, Mino

J'en avais suffisamment entendu, de celles-ci. Évidemment, je n'allais pas retourner chez papa et maman une fois mes études terminées. En fait j'ai même pas remis les pieds à la maison. Non, j'leur ai envoyé une lettre.

Dans le salon des Lugabel, Madame trie le courrier. Le geste désintéressé, elle pose d'un côté les factures, parce qu'ils ont largement de quoi les payer, et d'un autre ce qui ira à la pubelle dans être lu. En général,ça va vite ; mais un papier différent attire don attention délicate.


Maman, Papa,
C'est Mino, votre fille, vous vous souvenez ?


Elle interompt sa lecture, ses yeux bovins animés d'une rage nouvelle. Une fois la lettre roulée en boule, elle subit un traitement spécial et inédit : aller simple pour la cheminée. Rideau.

Sans surprise, j'avais nulle part où aller. Direction la galère, je me suis perdue, j'ai fini droit dans la rue. Bon, au moins, je les avais mes dents pointues, et plus de parents pour m'enfermer. On pouvait pourtant pas dire que j'étais libre, avec toujours la même idée fixe : Lule. Il avait 19 ans. Il devait être aussi beau qu'avant, probablement encore plus. Malheureusement, toujours pas moyen de savoir, nos géniteurs avaient réussi leur coup : lui et moi, on s'était perdus. C'est bien la peine de sortir du même utérus.

Elles sont belles ces fleurs, hein, Mino ?

C'est Monsieur Bodasse qui m'a sortie de la rue. Il m'a embauchée, j'ai jamais trop compris pourquoi. Soit, pas besoin d'une triple licence en biotechnologie pour devenir fleuriste, mais tout de même. Selon lui, il ne fallait que deux choses : l'oeil, et un bon professeur. Toujours selon lui, j'avais les deux - il était drôle, Bodasse. En deux ans, il m'en a apprises, des choses. Et moi aussi, notamment mon passé dont j'étais censée avoir honte. En vrai, j'avais honte, mais lui droit à la vérité. Il a hoché la tête, m'a souri, avant de me demander si je préférais qu'on parle pétunias. Carrément.

Bodasse et Mino sont penchés sur une magnifique composition, café à la main.




- Toi ? Quitter la boutique ? Tu y penses vraiment ?

- Bah, Bodasse, je pue l'essence. C'est un monde de fleurs et de raffinement ici, pas un garage auto. Ça me fait trop de mal de gâcher ça. On va perdre des clients.


Bodasse boit une gorgée et hausse les épaules.



- Je vais t'avouer quelque chose. Je suis né sans odorat. Je ne les sens pas, les fleurs, pas plus que tes cheveux. C'n'est pas un vrai handicap, le nez. Les clients, ils pourront bien les sentir dehors, leurs bouquets, si ça leur chante. Où tu crois que tu vas aller ? Aucun garage ne voudra de toi, tu ne sais rien faire de tes deux mains. Ici, tu es chez toi.

[right]Elle sourit et lui secoue la tête avec une sorte de tendre lassitude. Peut-être qu'un jour, elle se sortirait ces saletés de la tête. Rideau.[/right]

Puis ce qui devait arriver arriva. Bodasse mort. Faut dire, il était plus tout jeune. Ça m'a quand même mis un sacré coup, ça oui.

Mino ouvre la boutique, seule. Elle a fermé pendant une semaine. Une semaine où le courage lui a manqué. Les fleurs sont mal en point. Elle parcourt les rayons comme si c'était la première fois. Elle tombe sur les pâquerettes. Putain, qu'est-ce que c'est con, des pâquerettes, personne n'en achète jamais. Pourtant, quiconque a passé du temps avec lui sait que ce sont les préférées de Bodasse. Mini n'a jamais compris pourquoi. Mais là, elle prend le temps, elle se met à genoux devant ces pâquerettes sans intérêt.




- Alors t'es sérieux, Bodasse. La boutique et ton appart, rien que ça ? Je mettrais ma main à couper que t'as fait exprès de clamser pour que je reste ici. Bah très ben, t'as gagné. N'empêche, mort pour de vrai, j'aurais pas cru.

En se relevant, elle croise son reflet dans le miroir. Si on lui avait dit, petite rouquine aux joues rosées, qu'elle finirait comme ça. Couleur pollution.



Couleur pétrole.

PSEUDO ▲ Rictus team rpz
AGE ▲ bientôt la fin de mon seizième été, eeeeeeh oui je grandis 8D
PAYS ▲ La Polonie, pays de mon coeur
CODEC'EST BON WESH. JTM.
D'OU VENEZ VOUS ? ▲ NON MAIS. Je suis l'aînée ici !
AUTRE CHOSE ? ▲ Je tente que du nouveau : une femelle et le je. Merci de votre attention o/
COULEUR : Black *I'm so emo, I'm so dark*
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Sam 23 Juil - 22:41

Lama j'ai honte de toi. J'allais te dire bienvenue dans ton royaume. J'allais te dire que j'adorais ton choix d'avatar. J'allais aussi te dire que je t'aime... Mais non... J'ai trop honte.

Je ne te dirais rien de tout cela, même si je le pense très fort.

Tu t'es trompée de code quoi... BOOOUH. Et après tu oses dire que tu es une ancienne D: je ne te crois plus.

CE N'EST PAS LAMA. QUI ES-TU TOI QUI POSSÈDE SON CORPS ?



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 242
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Sam 23 Juil - 23:07

JTM BIEN MAIS TU SERAS ETRRNELLEMENT DANS L'ABUS MÉMÉ
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 3:53

Oh ma gad, j'ai pas les mots, ce perso, ce nom, damn, t'es une tueuse ! D:
Sérieusement, c'est une des seules fois où juste le début de l'histoire m'a obligé à continuer owo
Ps: BTW l'inceste, c'cool huhu

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Iezawa parle pas en Darkslategray
avatar
IV ▲ Serveur
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 115
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 4:24

Waaah ! Je n'ai pas de mot pour ton personnage, juste, je l'adore ! *^* Je ne sais pas si je vais paraître étrange, mais je trouve ça vraiment originale qu'il y est de l'inceste dans ton histoire, il a personne qui ose habituellement et seulement pour ça, moi je mets un gros plus sur ton personnage :D Elle est géniale et puis l'avatar que tu as pris quoi, ce n'est même pas discutable :3
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 6:22

Vzijfkdbbsjxbpgsjqlx *arrêt cérébral*

J'aime. Tout. Le pouvoir. L'avatar. La narration. L'histoire. Tout. Je veux. La suite.

ET MINO QUOI. MINO.

Keur. Luv. Légume.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Fiche - Journal

DC : Kristal Z. Lya - Mikhaïl M. Malenkov - Astalée N. Galaght - Anthony G. Kim - Caelan Anderson.
#660033
❝Always push your limits.❞
avatar
III ▲ Bras droit
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 93
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 10:08

COOOOOME T ABUSE JE L'AIME TON DC FUUUUCK

MAIS DÉJÀ J'AI VU FLEURISTE PÉTROLIÈRE JME SUIS DÉJÀ PLUS SENTI 8DDD

steuplais ton histoire est juste trop bien pensée, trop bien racontée, et ton perso je le kiff, woila. Tu peux être sûr que tout le forum va l'aimer cette petite station service :keur:

JTM JTM POULETTE TERMINE VITE TA FICHE POUR QUE JVOIS CE BÉBÉ EN ACTION 8D

luv profond.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 10:28

Vu que je suis un rabat-joie de première (ewi c'est moi), j'ai quelque chose à te dire Lama 8D

Ton histoire est géniale, genre le concept et tout c'est fantastique. Mais tu as fait pleeeeein de fautes (on dirait moi). Je crois que tu ne t'es pas relue mon enfant D:

Par contre j'ai vraiment hâte de lire la suite owo

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤


Sa Fiche ~☆~ Son Journal
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 11:34

O.M.F.G J'ADORE.
Tout est géniale *^*
Bonne chance pour la fin de ta fiche (et réserve moi un rp maggle 8D)
Ah. Et, TON NOM EST PARFAIT.
Voilà.
Luv sur toi ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥️
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 16:14

LES ENFANTS JE NE SAIS QUE DIRE FACE A TANT D'ELOGES MAIS OMG ;w; JE VAIS MEME VOUS FAIRE DES REPONSES PERSONNALISEES *capslocks de l'hystérie*

IA : +++ L'inceste, yes ! Mirci jeune homme, j'essaierai de te donner envie de lire tout le reste aussi ouo

Baby A : Mirci aussi, j'espère que tu vas retrouver tes mots parce que pour rp c'est pas pratique 8') Et encore une fois : inceste +++ (maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'on en croise pas souvent)

Stalkri : Ca. Me. Touche. OMG. iqsfhdkhgidcghdfc. (on peut remercier Evan, c'est elle qui a choisi ce prénom dans ma sélection réduite/indépartageable)

Annylom : WOAH TOI AUSSI CAPSLOCKS HELLYEAH. La station service, j'adore 8') JTPRCIE AUSSI GO FINIR MA FICHE POUR TOI

Mémé : Ceci est un message solennel, Mémé. Nous nous sommes battus hier. Mais aujourd'hui je te remercie. Sans toi, les feels et mon ego m'auraient tuée ;w; MERCI MEME PTN (c'est la faute de la tablette, instrument du diable, je corrigerai ça très vite tékaté xD)

Moune : RP RESERVE BRO, DES QUE JE SORS DE LA ZONE PRESENTATION.

mosldjeidgdofik !
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 19:18

J'adore ta fiche *^*

Pour moi tout est bon. Je laisse aux autres le soin de vérifier si c'est vraiment bon owo

Le mot de la fin : Ma fille ? Elle est sale.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Shane fait tomber la nuit en DarkOrange. >----~¤


Sa Fiche ~☆~ Son Journal
Mes Awards:
 
avatar
I ▲ Délégué
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 966
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The dirty nymph || Mino [UC] Dim 24 Juil - 20:31





BIENVENUE A BORD ▬ Que dire ? L'originalité dans tout ce que tu fais, bah on aime quoi, et on en redemande. Personnellement j'adore la mise en scène théâtrale, elle rend très bien. Son histoire reste magnifique, son caractère m'a l'air parfait. J'adore. Continue à tester de nouvelles choses, t'y arrive parfaitement.  


Bravo pour ta Validation !

Mais avant de te lancer à corps perdu dans la vie tumultueuse qu'est la vie d'un Bermudien, il te reste deux-trois trucs à faire.

Premièrement, nous n'aimerions pas (toi non plus j'imagine) que tu retrouves sans toit et sois obligé de vivre dehors, dans le froid, le vent, la pluie, les ouragans toussa. Pour éviter cela, viens voir les propositions d'habitation ici et envoie moi un MP pour me le dire.

Il te faudra aussi remplir une fiche de suivi, qui te servira par ailleurs de fiche de lien. Tu pourras faire cela en suivant ce lien. N'hésites pas non plus à spammer (gentiment hein) les fiches de liens des autres membres, avoir des amis c'est cool !

Maintenant, si tu as envie de trouver un partenaire pour ton premier RP, tu peux faire une demande ici, tu trouveras sûrement quelqu'un ! N'oublies pas non plus de vérifier les demandes sans réponses, tu pourrai y trouver ton bonheur. Rien ne t'empêche cependant, si tu as déjà quelqu'un en tête, de procéder par MP, ou de lui demander sur la CB.

En parlant de la CB, si tu n'as toujours pas sauté le pas, tu peux nous rejoindre ici, c'est très sympa comme endroit, et on mange pas les gens vivants ça va. Sinon, y'a toujours le flood et les jeux, mais faut pas en abuser et oublier de RP, hein ;).

Bien sûr si tu as des questions, n'hésites pas à joindre me joindre, ici.

Bien ! Tu es fin prêt à te joindre à l'aventure !
Encore une fois bienvenue et bon jeu à toi !
Au plaisir de te croiser inrp.

Eva.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
The dirty nymph || Mino [UC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The dirty nymph || Mino [UC]
» 2.07 : Dirty Money
» Technique dirty !
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Dirty little secrets ϟ Athena & Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: les présentations
-
Sauter vers: