Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
3 Eleves ▲ 97 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 221 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
5 Eleves ▲ 127 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
5 Eleves ▲ 246 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
7 Eleves ▲ 142 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
11 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
6 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Lun 11 Juil - 20:23

▲ Alors pour commencer et placer ce rp. Il se déroule juste après celui là :
Ma chérie, tu as du courrier. ▲


La rue était vraiment calme. C'était spécial. Il faisait presque nuit. Enfin, presque pas. J'étais parti de l'appartement. J'allais marcher ça me ferait du bien. La fraîcheur des soirs d'été après les chaudes journées. J'avais besoin de prendre l'air. De me remettre les idées. Mais je marchais surtout pour me rendre dans le quartier Est. Là-bas il y avait un bar que Abigail m'avait conseillé avant que je ne sorte. Je ne savais pas pourquoi elle voulait que j'aille à celui-là. Mais si c'était Abi qui me le conseillait, il était forcément bien.
Je ne m'étais pas changée. J'avais toujours ma robe-chemise bleue et ma queue de cheval. J'avais juste ajoutée des sandales blanche et pris mon sac. C'était très bien pour aller boire. Toute les tenues étaient parfaites pour boire... Surtout dans ce genre de situation.

Je marchais dans les rues sombres du quartiers Nord. Je n'espérais qu'une chose de croiser personne. D'habitude il n'y a pas un chat dans les rues... Mais justement il y avait de bonnes raisons. Par conséquent je marchais vite. Plus vite je marchais, plus vite j'atteindrais le quartier Est. Je ne m'arrêtais sous aucun prétexte. Un homme aurait pu mourir dans le caniveau je l'aurais laissé là.
Par chance, je ne croisais personne. J'ai pu rapidement atteindre le quartier Est, sans problème. Il ne me restait plus qu'à trouver le bar. Abigail m'avait juste donner un nom ''Le Phoenix''. Le quartier Est était beaucoup plus accueillant. J'avais toujours vécu là-bas, donc je m'y sentais bien. Au moins ici les lampadaires ne clignotaient pas. Je demandais aux passants s'ils savaient où se trouvait le bar. Certain me regardait bizarrement, comme si j'étais une alcoolique de passage. Ou alors ils regardaient le pansement sur ma joue et tiraient des visages choqués. Mais heureusement, d'autres, plus sympathiques, me montraient la direction. À chaque fois, je leur répondais pas un ''Merci'' et un sourire. Même à ceux qui ne me répondaient pas et qui me jugeaient du regard.

Après quelques ratés, je finis par arriver au bar tant désiré. Il était sublime. Je ne pensais pas que des bars pouvaient être beaux. En plus y avait des petites fleurs, c'était craquant. J'entrais donc et restais un moment à la porte. Je ne regardais personne, je ne voulais pas. Une fois une place au bar repérée, je m'y dirigeais en silence. Maintenant que j'étais assise je réalisais le pourquoi du comment j'étais là. Je fixais une petite feuille accrochée au mur.
J'étais complètement perdue. Je ne savais plus quoi faire. C'était vraiment perturbant. Une lettre de Dorofey et j'étais perdue... Abigail n'avait pas mâché ses mots aussi... Mais en même temps... En même temps... Je ne savais plus... En même temps...

-Est-ce que je pourrais avoir un verre s'il vous plaît ?

En même temps j'avais suivi ses conseils... J'avais besoin de boire donc elle m'avait conseillé un bar. Et forcément j'y étais allée... J'avais besoin de décompresser, d'oublier et de réfléchir. Et tout ça était possible grâce à la boisson. C'était évident.
Lorsque le barman me demanda ce que je voulais je lui répondis :

-Comme vous voulez...

Je n'avais pas envie de réfléchir à ce que j'allais boire. Si ce barman avait un minimum de talent il saurait trouver... J'avais envie de boire pour réfléchir. Pas réfléchir pour boire... Enfin réfléchir, est-ce que j'allais y arriver ?
Mon regard perdu depuis le début sur la petite feuille. Je n'avais même pas pris la peine de regarde la salle. Est-ce qu'elle était pleine ? Est-ce qu'elle était vide ? Et je n'avais même pas pris la peine de regarder le barman. Était-ce un jeune ? Un vieux ? D'après sa voix, j'aurais eu tendance à dire qu'il était jeune. Je décrochais mes yeux de cette feuille, que je n'avais même pas lue au final. Je tournais la tête vers le barman, qui de dos, s'affairait à me préparer mon verre. Mais attendez c'était une fille non ? Genre des cheveux roses, longs et splendides. Wow... J'adorais. Enfin plutôt bien bâtie pour une fille. Mais non... Ça ne pouvait pas être une fille. J'avais entendu une voix d'homme... J'étais vraiment perdue.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mar 12 Juil - 20:34

Foutue insomnie. J'ai les ailes toutes engourdies et je suis fatiguéééé...
Le soleil se couche doucement. La rue est toujours aussi animée, j'adore vraiment ce coin.
Avec l'arrivée des vacances, l'activité du bar est à son comble.
Les gens de tout âge vont et viennent~
Je mène ma petite vie et j'en suis bien content.
(Même si une jolie fille pour m'accompagner dans mon quotidien serait la bienvenue...)

L'activité du quartier est à son summum en cette soirée. Le quartier grouille de personnes en tout genre, du businessman rentrant après le travail à l'enfant profitant des derniers rayons du soleil.
Je suis un peu débordé, je dois l'avouer.
Je dois vraiment songer à engager un serveur à temps partiel pendant les vacances.

Aujourd'hui, mes cheveux sont attachés en une queue de cheval haute. J'ai pris le soin de donner un maximum de boucles et de volume à ma coiffure. C'était long à faire, mais ça en valait la peine.
Je vaque à mes occupation tout en profitant du concert exclusif qui a lieu ce soir.
Ma petite sœur et un autre jeune artiste de la même agence sont venus chanter dans mon bar. Je suis trop trop content! Et je suis tellement fier de savoir qu'ils font à présent partie d'une agence d'idols. J'ai des petits rookies en exclu chez moiiii~♫
En plus, ils chantent une chanson tellement jolie ♥ Elle est parfaite pour se détendre en prenant un verre~
J'ai engagé un ingé' son/lumière pour l'occasion. Ils sont sur ma petite scène avec les musiciens.

Alors que j'encaisse les consommations d'un couple, le temps s'arrête autour de moi.
Je viens de finir de le faire quand une femme -que je n'avais encore jamais vu- entre. Elle est tellement jolie~
Féminine, avec un visage fin et de merveilleux cheveux dorés. Waouh. Elle est juste magnifique. Autant qu'Abi mais pas de la même manière. C'est dur à expliquer.
Elle a l'air d'avoir à peu près mon âge.
Par contre, elle ne semblait pas dans son assiette...

Elle s'installe à une des rares places disponible, se situant au comptoir.

-Est-ce que je pourrais avoir un verre s'il vous plaît ?

-Bien sûr!

En général, c'est pour ça qu'on vient au bar, ufufu~♫

-Qu'est-ce que je vous sers?

-Comme vous voulez...

Ça va pas fort on dirait... Gardons la pêche pour lui remonter le moral!

-Pas de problème! Si vous pouvez juste patienter un petit peu~


Elle n'a même pas levé le nez de la carte. Je suis presque déçu.
En plus, un détail ne m'a pas échappé du peu que je voit d'elle : elle a un immense pansement sur le visage! Pourquoi? En plus elle a l'air malheureuse... Problème de couple? Un salop qui la bat?!
Hum. Calmons nous.

Ah! 20h30!
Aujourd'hui, à l'occasion du concert j'ai prévu une petite animation entre deux morceaux pour les gens assis au bar. Ça tombe bien, ma demoiselle en détresse est assise là~
Je m'affaire donc à la préparation. 10 verres de types shooters étaient déjà alignés derrière.
Alors que je verse de la grenadine et des glaçons dans mon shakers pour le remplir aux 2/3, je me retourne vers les clients au bars. Tout en ajoutant le jus d'orange et la vodka dans le mélange je m'adresse à eux (tout en déployant mes ailes pour attirer leur attention) :

-Certains d'entre-vous le savent déjà, mais pour d'autres c'est une surprise : ce soir -en cette occasion spécial- je vous propose à vous, amis du comptoir, mon cocktail spécial... Le Sonic Rainboom!

Certains habitués du bar le connaissent, d'autres me regardent perplexes.
J'adore intriguer les gens~
D'ailleurs, la vrai raison pour laquelle j'ai sorti mes ailes, c'est qu'elles sont affreusement engourdie. Ça fait du bien de les aérer. J'ai bien évidemment un veston adapté pour ne pas déchirer mes vêtements avec mes ailes.

Maintenant que je suis au centre de l'attention je peux exécuter ma petite attraction du soir.
Les shooters sont alignés bords contre bords. Boom, j'ouvre le Shaker, le retourne et verse sans aucun arrêt dans les 10 verres. Au fur et à mesure, la couleur du breuvage change dans chaque verre sous les exclamations des clients.

J'adore faire ça.
Le petit manège à terme, je saisit un shooter orangé. C'est un des plus fruité avec le gout de grenadine et d'orange. Je le pose ensuite devant la petite princesse désespérée. Mes ailles étaient dehors, mais repliées dans mon dos pour ne pas encombrer.

-Ça vous ira ou je vous sers autre chose?

Je lui lance mon plus joli sourire. Il faut que je réchauffe le cœur de la belle pour qu'elle passe une bonne soirée.
Les autres clients ne prenne pas longtemps à prendre chacun un shooter, ce qui me permet de passer un coup de chiffon pour essuyer les débordements liés au servie. Alors que chacun retourne à sa conversation je décide de m'intéresser à la nouvelle venue.

-C'est la première fois que je vous vois ici, j'me trompe?

Je m'interromps. Suis-je bête, ce n'est pas très poli de ne pas se présenter!

-Pardon! Je ne me suis pas présenté : je suis Owen Anderson! Je suis le patron de l'établissement. J'espère que vous allez passer une bonne soirée parmi nous~ -je réfléchis un instant- Si ce n'est pas trop indiscret, vous attendez quelqu'un?

Sur ces mots, j'espère engager une conversation avec la très jolie femme devant moi.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mer 13 Juil - 20:24


Non définitivement, c'était un homme. Car sa dernière phrase me revint à l'esprit.

-Pas de problème ! Si vous pouvez juste patienter un petit peu~

Sa voix n'avait rien de féminine. Ses cheveux ne m'auront pas fait douter longtemps. Un homme avec des cheveux roses parfaitement coiffé... Mais en même temps ça n'avait plus rien d'anormal une fois que l'on connaissait Dorofey. Lui et ses cheveux violets. Il lui arrivait même de les tresser, je l'avais déjà rencontré ainsi dans les couloirs. Dorofey... C'était cet homme qui m'avait poussé à venir ici. Je n'aurais jamais eu besoin de boire si je n'avais pas eu besoin de réfléchir à son propos...
Il était si mystérieux et si spécial... Souvent enjoué, mais jamais un vrai sourire ne s'affichait sur son visage. C'était vrai ça... J'avais toujours l'impression que les sourires de Dorofey cachaient quelque chose.
J'avais relevé la tête. Je voyais donc que la salle était pleine. Je remarquai que l'excellente musique que j'entendais ne provenait pas d'une radio, mais d'une petite scène. Il y avait là, quelques musiciens et deux chanteurs. Leur duo était fabuleux. Si calme... Si mignon. La chanson correspondait parfaitement aux deux chanteurs.
Mon attention revint sur le barman, il s'affairait, dos au bar. Ce qu'il faisait semblait vraiment important. Il mit un liquide rouge et des glaçons dans le machin que tous les barmans utilisent. J'avais oublié le nom subitement. Trop absorbé par toutes les questions que je me posais. Les questions sur Dorofey, qui était-il vraiment ? Les questions sur Abigail, comment savait-elle ça ? Mais aussi sur cet endroit, comment se faisait-il que je ne sois jamais venue ?
La barman se tourna enfin vers nous, les clients. Ils ajoutaient encore quelques liquides dans son bidule. Et là il fit un truc de dingue. Il déploya des ailes, juste magnifique. Il n'y avait pas de mot existant pour les décrire.

-Certains d'entre-vous le savent déjà, mais pour d'autres c'est une surprise : ce soir -en cette occasion spéciale- je vous propose à vous, amis du comptoir, mon cocktail spécial... Le Sonic Rainboom !

C'était vraiment très intéressant ce qu'il se passait dans ce bar. Entre les chanteurs réels et talentueux, le barman avec des ailes à tomber et un cocktail spécial. Je commençais à comprendre pourquoi Abigail m'avait envoyé ici. Mais je commençais aussi à me dire que j'allais attendre un peu pour boire beaucoup, et attendre pour réfléchir au cas Dorofey. J'étais beaucoup trop intriguée par l'endroit où je me trouvais.
Le barman était en face de plusieurs verres alignés et il ouvra son truc. Sans arrêter, il versa le cocktail dans les verres. Et stupéfaction dans chaque verre le cocktail avait une couleur différente. Ce petit tour me fit presque sourire. Mais j'avais encore les mots d'Abigail en tête. Je devais réfléchir à tout ça... Mais pas maintenant... Si...

Le barman s'empara d'un verre orangé et vint vers moi. Il avait toujours ses ailes de déployées.

-Ça vous ira ou je vous sers autre chose ?

Je lui fis un petit non de la tête alors que lui me souriait. C'était un sourire chaleureux qui collait parfaitement sur son visage. Il avait des yeux argentés. C'était possible ? Mmh... Shane a les yeux gris je crois... Mais étaient-ils aussi argentés que ceux que j'avais en face de moi ?
Enfin, ils n'étaient plus en face de moi, l'homme était reparti. Il s'affairait à passer un coup de chiffon sur son bar. Je pris mon verre en main et le bus d'un coup. Waouw. C'était vraiment bon. Il y avait un goût de grenadine mêlé à un goût d'orange. C'était vraiment bon. En plus c'était de l'alcool. Qui avait eut la brillante idée d'inventer ça ? C'était cet homme aux cheveux roses ? Il avait de nombreuses qualités dans ce cas. Être un barman de talent, avoir de splendides cheveux roses et un sourire chaleureux. En avait-il d'autres ?
En tout cas, il revint vers moi.

-C'est la première fois que je vous vois ici, j'me trompe ?

Non. Il ne se trompait pas. C'était bien la première fois que je venais. Il semblait vouloir continuer mais se tut lui-même. Après quelques secondes il changea de sujet pour se présenter.

-Pardon ! Je ne me suis pas présenté : je suis Owen Anderson ! Je suis le patron de l'établissement. J'espère que vous allez passer une bonne soirée parmi nous~

Owen. Très bien... C'était donc lui le gérant de ce bar ? Il avait vraiment bon goût en tout cas. Rien qu'en voyant l'établissement et la personne en face de moi, je pouvais le dire.
Il sembla réfléchir un instant avant de continuer :

-Si ce n'est pas trop indiscret, vous attendez quelqu'un ?

Sa question me fit tiquer. Je me mis donc à faire des grands gestes devant moi avec mes bras.

-Non non non, pas du tout ! Je n'attend personne...

Mes bras reprirent leur place sur le comptoir. Mais en même temps... J'adorerais attendre quelqu'un. Voir Dorofey arriver pour lui parler de tout, lui poser des questions... Mais en même temps je n'oserais pas lui parler... Je n'oserais pas lui expliquer ce que Abigail m'avait dit à son propos.
Par réflexe j'avais baissé la tête pour réfléchir. Et je n'avais même pas répondu vraiment à ce Owen. Je relevais donc la tête pour lui parler.

-Hum... Enchantée Owen. Je suis Astrid Kumarlik ! Je travaille en tant que bibliothécaire à... Xényla...

J'avais hésité à lui dire pour Xényla. Je savais que les gens de l'île avait du mal avec toutes les personnes travaillant dans ce lycée. Pour eux s'était inadmissible de laisser agir le Principal de la sorte. Mais en même qu'est-ce que je pouvais y faire moi... Mais ce barman semblait être quelqu'un de bien. Donc j'avais choisi de lui dire... Je ne savais pas trop pourquoi.
J'avais perdu mon regard dans les pierres de lune qui me regardaient. Je réfléchissais. J'avais l'impression de ne pas avoir répondu à une de ses questions... Mais je ne savais plus laquelle. J'étais tellement embrouillée dans mon esprit. Je ne savais plus trop où j'en étais. Mais en tout cas cet homme était vraiment charmant.

Après un petit moment de silence, je finis par retrouver sa question à laquelle je n'avais pas répondu. Est-ce que je l'avais lu dans ses yeux, je ne savais pas. Mais en tout cas, je les avais fixé beaucoup trop longtemps. Je détournais le regard vers les artistes.

-Au fait... Oui, c'est bien la première fois que je viens dans ce bar. C'est mon amie Abi qui me l'a conseillé pour que je puisse réfléchir. Et elle a eu bien raison. Ce lieu est charmant.

C'était vrai que Abigail avait bon goût en termes de bar. Mais lui parler d'elle ne devait pas l'aider... Peut-être qu'il ne la connaissait même pas.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Jeu 21 Juil - 20:36

-Non non non, pas du tout ! Je n'attend personne.

Elle fait de grand gestes. Est-ce que je l'ai rendue gênée?
Je suis partagé entre l'amusement devant un geste si enfantin et la culpabilité de l'avoir mise dans cet état.

La voilà encore la tête dans les nuages. Cette fille est vraiment spéciale. C'est très intéressant~

-Hum... Enchantée Owen. Je suis Astrid Kumarlik ! Je travaille en tant que bibliothécaire à... Xényla...

Elle a hésité sur le dernier mot. La pauvre, le jugement sur cette établissement doit sûrement lui coller à la peau.
Mais...
Abigail travaille au même endroit! Peut-être qu'elle se connaisse du coup!

-Il n'y a pas d'inquiétudes à avoir à propos de votre travail. J'ai banni les opinions politiques de mon bar à ce propos. On va dire que j'ai perdu gros avec ces conneries. -je soupire- Surtout que j'en ai personnellement pas grand chose à faire de cette histoire, j'ai un établissement à gérer moi. J'ai passé l'âge de juger les actions d'autrui.

Pendant un petit moment, la jolie jeune femme du nom d'Astrid arrête de parler. Elle me fixe, ou peut-être qu'elle fixe le vide?
C'est presque gênant. Je n'ai vraiment pas l'habitude d'être regardé de la sorte.

Astrid détourne finalement les yeux.

-Au fait... Oui, c'est bien la première fois que je viens dans ce bar. C'est mon amie Abi qui me l'a conseillé pour que je puisse réfléchir. Et elle a eu bien raison. Ce lieu est charmant.

Je me disais bien que je n'aurais pas oublié un si joli minois!
N'empêche, Abi : je t'adore ♥
Je te revaudrais ça~

-Je suis content que l'endroit vous plaise! Et je suis ravi d'apprendre que vous êtes une amie d'Abigail! Je la connais très bien moi-aussi, c'est vraiment quelqu'un de génial!

Au même moment, je constate que son verre est vide.
C'est vrai qu'un shooter c'est petit.

-Je vous ressers quelque chose de plus grand?

Surtout qu'un remontant ne peut pas lui faire de mal, elle a l'air perdue.
Voir sa mine tristounette m'affecte un peu.

Un peu hésitant, je me lance sur un sentier risqué :

-Je ne veux pas paraître intrusif ou quoi, mais tout va bien?

Au pire je me fais remballer. Ce serait pas la première fois (ni la dernière).




▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Ven 22 Juil - 19:36


P endant que mon regard était perdu dans les yeux argentés du barman. Celui-ci m'avait rassuré à propos de mon lieu de travail. Il avait dit :

-Il n'y a pas d'inquiétude à avoir à propos de votre travail. J'ai banni les opinions politiques de mon bar à ce propos. On va dire que j'ai perdu gros avec ces conneries. Surtout que j'en ai personnellement pas grand chose à faire de cette histoire, j'ai un établissement à gérer moi. J'ai passé l'âge de juger les actions d'autrui.

O wen était donc quelqu'un de bien. J'avais eu raison d'oser lui parler de ça. En même temps... Si Abigail m'avait conseillé ce bar, je n'allais pas tomber sur un gérant horrible discriminant n'importe quel client sous prétexte que sa tête ne lui revenait pas.
Je soupirais j'étais bien ici. J'allais pouvoir réfléchir sans que rien ne me dérange.

A près avoir expliqué que c'était Abigail qui m'avait conseillé son bar, Owen afficha un sourire. Il connaissait donc Abi ? Mais non... Il souriait parce que j'avais complimenté son bar. Je ne réfléchissais pas assez. Alors que c'était pour ça que j'étais là...

-Je suis content que l'endroit vous plaise ! Et je suis ravi d'apprendre que vous êtes une amie d'Abigail ! Je la connais très bien moi aussi, c'est vraiment quelqu'un de génial !

C e qu'il dit me fit sourire. C'était vraiment qu'elle était géniale la petite prof d'Histoire Humaine. Une amie géniale...
J'étais de nouveau perdue dans mes pensées. Ce n'était vraiment pas mon soir. Je ne savais plus trop où j'en étais actuellement.

-Je vous ressers quelque chose de plus grand ?

S a question me fit sortir de mes interrogations deux secondes. Quelque chose de plus grand ? Comment ça ? Je vis son regard vers mon shooter vide. Oh un verre... J'aurais du m'en douter.

-Hum... Oui je veux bien. Vous devez bien avoir un truc qui m'aiderait à réfléchir non ?

C' était peut-être étrange comme demande. D'habitude les gens qui viennent boire savent ce qu'ils veulent. Mais moi je n'avais pas vraiment la tête à penser à quelle boisson choisir. Qu'il me surprenne...
D'ailleurs ? Est-ce que depuis avant il me vouvoyait ? Moi aussi je le vouvoyais... Mais quel horreur. J'étais tellement préoccupée que je n'avais même pas réalisé. Nous avions pris au moins 40 ans avec ça. Je déteste les vouvoiements... J'allais devoir vite rattraper ça.

L e jeune barman n'avait toujours pas bougé. Il semblait hésiter. Il ne savait pas quoi me faire boire ? Hum... J'aurais peut-être du lui dire le nom d'un boisson... Il serait moins perplexe...
Il finit par parler.

-Je ne veux pas paraître intrusif ou quoi, mais tout va bien ?

A lors c'était donc ça... Il avait remarquée que j'étais perdue. Mais comment avait-il fait ?
Question stupide... Depuis que j'étais ici, je ne parlais pas beaucoup et j'avais le regard complètement perdu. En plus j'avais un pansement sur le visage. J'étais maintenant complètement certaine qu'il croyait que j'étais un femme battue cherchant du réconfort dans l'alcool... Mais pas du tout. Ce n'était pas ça, il se trompait.
Je secouais donc la tête en signe de négation. Juste après ça, il partit me chercher une autre boisson. Qu'il ramena après l'avoir préparée. Effectivement, le verre était bien plus grand.
Pendant qu'il était parti, j'avais un peu réfléchi à comment lui répondre... Mais je ne savais pas trop. Tout ce que j'avais fait pour l'instant, c'était lui faire comprendre que quelque chose n'allait pas. Je devais dire quelque chose aussi. Pour lui faire comprendre que je n'étais pas battue. Ou que je n'étais pas tout ce qu'il pouvait penser.

J e pris donc mon courage à deux mains et je me lançai :

-Rassure toi. Je vais bien. Tout va bien même. C'est juste que...

L à je ne savais plus trop quoi dire. Est-ce que je devais lui expliquer mon problème ou pas ? Je ne savais pas trop... Il semblait sympathique, mais... Je ne savais pas... Mmh...
Je restais silencieuse un moment. De nouveau le regard perdu dans le siens. Ses yeux me servait de repère pour réfléchir depuis avant. Je ne savais pas trop pourquoi... Ils étaient le reflet de lui-même normalement. Parce que les yeux permettent de connaître le caractère d'une personne. Et ce Owen semblait chaleureux et inquiet. Oui. Comme si ma situation ne l'enchantait pas. Il était donc quelqu'un de gentil. Sa copine devait avoir beaucoup de chance de l'avoir.

-Je ne sais pas trop... C'est... C'est encore trop flou pour moi... Donc je ne sais pas si t'en parler m'aiderait vraiment.

J e devais vraiment le perturber. Je le fixais droit dans les yeux et en plus j'avais commencé à le tutoyer. Et puis... Je ne savais pas trop... C'était ma phrase de la soirée. Je ne savais plus rien. Tout ce que je croyais savoir à propos de Dorofey avait été en quelques sortes brisé part Abigail.
Et puis... Je devrais peut-être arrêté de le regarder droit dans les yeux... J'allais finir par le gêner vraiment. Je baissais donc les yeux vers mon nouveau verre. Que je n'avais toujours pas entamé. Je décidais aussi de m'excuser.

-Désolée... Depuis avant je n'arrête pas de fixer tes yeux... Je...

Non je m'arrêtais là. Je ne savais plus quoi dire après...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Lun 15 Aoû - 15:40

La demoiselle veut une boisson pour réfléchir...
De l'alcool fort embrumerait son esprit. On va plutôt opter pour une boisson pas trop trop forte et surtout, bien fraîche.
Un mojito semble une bonne option.
Un classique où un framboise?
Mmmmh. Framboise. C'est rose. Le rose c'est girly. Cette fille est girly.

-Rassure toi. Je vais bien. Tout va bien même. C'est juste que...

Uh? C'est moi qu'elle a tutoyé?
Okay. Je m'y attendais pas mais je préfère.

Il y a un petit moment où ses yeux sont plongés dans les miens. Ou l'inverse, je sais pas.
Son visage est hypnotisant.

-Je ne sais pas trop... C'est... C'est encore trop flou pour moi... Donc je ne sais pas si t'en parler m'aiderait vraiment.

Je pose sa boisson devant elle, toujours attentif.
Elle a devant elle un grand verre rempli d'un joli liquide rouge-rose avec beaucoup de glaçons et une petite feuille de menthe en déco'.

C'est vrai qu'on ne se connait pas, donc elle n'a pas de raison de m’étaler ses problèmes.
Mais au fond, je suis rassuré qu'elle aborde au moins le sujet. Ça laissait entendre que le problème n'était pas trop conséquent.
Elle se mit subitement à fuir mon regard, à fixer son verre.

-Désolée... Depuis avant je n'arrête pas de fixer tes yeux... Je...

Je gesticule un peu prit de court :

-Non non, ne t'inquiètes pas, c'est pas grave! Et puis... C'est toujours bien de regarder son interlocuteur dans les yeux, enfin... Je veux pas paraître bizarre ou quoi, hein.

Sauve ta peau, genius.


-Tu sais , j'ai étudié là où tu travailles avant!

Je lui souris.

-On va faire un jeu : si tu trouves dans quelle classe j'étais, je t'offre un verre~

Je m'éclipse un instant pour m'occuper d'un autre client.
Au moins, elle a le temps de m'analyser, héhé.
Il a des chances pour qu'elle m'imagine en Évasion (vu ma personnalité et mon apparence) mais c'est à voir~

Je reviens ensuite vers elle.

-Alors? Comme ça, de but en blanc, tu dirais quoi?

Je suis content de détendre l'atmosphère un peu.
Je suis vraiment curieux de savoir comment elle me voit.

hrp:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mer 24 Aoû - 13:01


Pendant que je parlais, Owen s'était affairé à me préparer une boisson. C'était fascinant, comme s'il avait, en tête, une boisson pour chaque situation. Il n'avait presque pas hésité et en très peu de temps m'avait présente un grand verre. Il contenait une boisson rose, des glaçons et une feuille de menthe. C'était tellement mignon. Y manquait que la paille et j'aurais épouse cet homme pour ses cocktails.
Enfin... Oui.  Pas que pour ça. Enfin... Non. Je ne voulais pas l'épouser. J'étais fatiguée et je commençais un peu à craquer. Réfléchir sur ça c'était pas pour moi. J'avais jamais vécu ce genre de choses, moi j'en voulais pas de cette situation. En vérité, tout ce que je voulais c'était tomber sous le charme d'un Prince Charmant. Mais, c'était seulement un rêve, ça n'existait plus, ou peut-être plus. J'étais un peu perdue là.

Je me retrouvais donc à fuir son regard. Je l'avais bien trop fixé. Et même si je regardais maintenant mon verre, je remarquais qu'il avait commencé à bouger rapidement.

-Non non, ne t'inquiètes pas, c'est pas grave ! Et puis... C'est toujours bien de regarder son interlocuteur dans les yeux, enfin... Je veux pas paraître bizarre ou quoi, hein.

Ses mots me firent relever la tête. Non il ne me paraissait absolument pas "bizarre". C'était tout de même moi qui avait commencé...

-Tu sais, j'ai étudié là où tu travailles avant !

En disant cela, il fit un petit sourire. Avait-il déjà souri avant ? Je m'en serais souvenue, un sourire comme ça ne s'oublie pas. Ou alors je ne faisais pas attention... Mmh. C'est bien dommage. Mais je ne devais pas me concentrer là-dessus. Je devais penser à Dorofey et Abi.
Par contre... Il avait étudié à Xényla ? En même temps que moi ? Peut-être, il ne m'avait pas l'air beaucoup plus vieux que moi. Je l'aurais loupé pendant mes années de lycée ?  Enfin... J'avais d'autre préoccupations à cette époque. Je l'avais mon Prince Charmant... Je l'avais...

-On va faire un jeu : si tu trouves dans quelle classe j'étais, je t'offre un verre ~

En vérité, à chaque fois qu'il me parlait, j'allais un peu mieux. Je commençais à être plus à l'aise malgré tout. Limite j'aurais pu oublier la raison de ma venue... Mais c'était impossible. Je l'avais en tête.
Mais par contre, son jeu était intéressant. Je bus une gorgée de ma boisson en le regardant s'éloigner. Sa classe... Hum... Bonne question. Mais par contre, ma boisson je savais ce que c'était et j'adorais. Surtout le goût de framboise. Il avait tapé juste.
J'étais toujours en train de réfléchir pour trouver sa classe quand Owen revint vers moi :

-Alors ? Comme ça de but en blanc, tu dirais quoi ?

Il voulait que je le dise de but en blanc ? Très bien. Ma réflexion allais donc se faire à voix haute. J'arriverais peut-être à déceler des indices sur les traits de son visage en parlant.

-Hum... Déjà... Pas Processus. Non. À Xényla j'en ai pas croisé beaucoup qui avait autant de bonne humeur. Ensuite... Pas Origine. Je te vois pas trop comme quelqu'un de mauvais. Pas qu'ils soient tous mauvais mais... C'est pas des anges non plus. Hum...

Et là, l'illumination. Peut-être que j'en avais marre de réfléchir. Ou peut-être juste que j'avais beaucoup d'espoir. Mais j'avais vraiment envie de laisser mon coeur parler.

-Mais bien sûr ! Passion ! La classe parfaire pour les gens fabuleux ! Et vu que tu l'es, t'y étais forcément...

J'avais mis beaucoup trop d'enthousiasme dans ma voix. Et je mis un peu de temps à réaliser. Oui mais non... Il était peut-être fabuleux, pas ce n'était pas une raison pour le dire. Je devais très certainement avoir pris trois teintes de rouge. Il fallait que je me rattrape. Mais vite. Dans je pris quelques gorgées de ma boisson pour avoir l'air normale et je tentais :

-Oui enfin... Peut-être Évasion aussi. Il n'y a pas que les Passions qui sont fabuleux !

C'était pas la bonne chose que j'avais réglée. Là,  j'avais juste tenté de cacher mon amour pour les Passions. Je n'avais absolue lent pas rattrapé mon "Vu que tu l'es". Et puis pourquoi j'avais dit ça moi ? Je n'étais même pas encore bourrée. Enfin... Non, pas après un verre et demi. Juste non.
Vite quelque chose. Je fis donc un petit sourire gêné.

-J'ai raison ? Enfin pour la classe... Pas... Pour ce que j'ai dit après...

J'étais vraiment pas bien là. Je ne savais pas que je pouvais autant ne pas maîtriser une situation. Tout ça à cause de Dorofey. Mais qu'est-ce que que je faisais ? J'étais quand même pas... Non. Juste non.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mer 24 Aoû - 18:48

-Hum... Déjà... Pas Processus. Non. À Xényla j'en ai pas croisé beaucoup qui avait autant de bonne humeur. Ensuite... Pas Origine. Je te vois pas trop comme quelqu'un de mauvais. Pas qu'ils soient tous mauvais mais... C'est pas des anges non plus. Hum...

Perspicace la demoiselle!
Je m'imagine très mal en Processus effectivement. Après, Origine ça se discute. J'veux dire, j'ai supervisé des courses de caddies interclasses à l'époque, et puis j'ai séché pas mal de cours mais shhhhh...

-Mais bien sûr ! Passion ! La classe parfaite pour les gens fabuleux ! Et vu que tu l'es, t'y étais forcément...

Ça sort de nul part ça! C'est beau.
La voilà rouge de honte. Il faut que je fasse quelque chose pour l'aider à se sortir de son pétrin.

-Oui enfin... Peut-être Évasion aussi. Il n'y a pas que les Passions qui sont fabuleux !

Elle est trop chou, toute gênée comme ça.

-J'ai raison ? Enfin pour la classe... Pas... Pour ce que j'ai dit après...

-Absolument! -Je prends un faux air pompeux- Et si, si : il n'y a que les Passions qui soient fabuleux.

Je mis les mains sur le hanches.

-Ce qui fait de moi quelqu'un de tout à fait fabuleux. -Je fis virevolter ma chevelure soyeuse- Tu es très douée à ce petit jeu~

Je peux pas pousser le bouchon plus loin, j'éclate de rire.
Nan mais je suis trop pas crédible quoi. J'suis qu'un random barman aux cheveux longs, pas un acteur Bermulidien.
Mon petit fou-rire passé, j'en reviens à ma conversation.

-Tu as gagné mon petit pari, je t'offre un verre! Qu'est-ce que tu préfères?

En attendant qu'elle se décide, je me permet une question :

-Dis-moi, toi et ton sens de déduction presque aussi fabuleux que moi, je me demande si tu n'étais pas toi aussi en Passion. Tu m'as l'air de beaucoup aimer cette classe en tout cas~

Je la taquine, et alors?
Elle est trop mignonne quand elle est gênée! Et puis ça m'intéresse vraiment de savoir si j'ai raté ma vie au point de louper une fille pareil au lycée. C'est vrai quoi, on dirait qu'elle a à peu près mon âge en plus.
Et puis c'est que temporaire. Comme le dit un proverbe humain : "Qui aime bien châtie bien.", ufufu~♫

Les artistes font une pose. Je leur sors donc des limonades avant de retourner vers Astrid.
Les musiciens ont le droit à leurs bières aussi bien sûr.

En tout cas, je suis bien content de la présence de la jolie blonde en face de moi~
J'ai encore pleiiiin de choses à lui demander par contre. Mais chaque chose en son temps!


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Dim 4 Sep - 16:43


Même pas une seule seconde d'attente.

-Absolument !  Et si, si : il n'y a que les Passions qui soient fabuleux.

Oh ! La façon de parler qu'il avait pris me fit sourire. C'était marrant. On aurait dit un bourgeois ou une connerie du genre. Mais il ne semblait pas avoir terminé sa réponse. Parce qu'effectivement, il posa ses mains sur ses hanches.

-Ce qui fait de moi quelqu'un de tout à fait fabuleux.

Et en même temps, il fit un petit mouvement de tête pour faire voler ses cheveux. C'était vrai qu'il était fabuleux… De si beaux cheveux, avec tout le reste qui suit… Je m'étais pas trompé, je n'aurais peut-être du juste ne pas le dire…. Mais au moins, il le prenait bien.

-Tu es très douée à ce petit jeu~

Je souris. J'avais donc raison… Passion ! Forcément…
Cette fois Owen explosa de rire. Il ne se prenait pas au sérieux. C'était bien ça… Sérieux, mais toujours avec de l'humour. Et forcément mon petit sourire se transforme pour rire avec lui. Même si mon rire était plutôt discret. Vraiment… Ma gêne avait encore disparu. Encore grâce à lui. C'était dingue… J'en avais même oublié mon pansement, qui malheureusement, me revint à l'esprit en voyant mon reflet dans le verre que je portais à mes lèvres… Il était vraiment pas beau…

En parlant de verre, Owen me rappela le petit défi :

-Tu as gagné mon petit pari, je t'offre un verre ! Qu'est-ce que tu préfères ?

Mmh… Ce que je préfère… Contrairement à quand je suis arrivée, j'avais envie de choisir. Mais… Je ne savais pas trop. J'avais bien une idée. Mais…
De toute façon, mon nouveau barman préféré me parla encore.

-Dis-moi, toi et ton sens de déduction presque aussi fabuleux que moi, je me demande si tu n'étais pas toi aussi en Passion. Tu m'as l'air de beaucoup aimer cette classe en tout cas~

Quel flatteur… J'allais encore être gênée mais plus pour la même raison. Mais... Il disait que j'étais plutôt douée à ce petit jeu. Lui aussi était pas mal dans le milieu. Il a visé juste. Enfin en même temps mon « Passion ! La classe parfaite pour les gens fabuleux ! » ne devait pas laisser beaucoup de choix.
J'allais donc lui répondre, mais il s'éloigna. Raté. Forcément, il travaillait, il devait s'occuper de tout le monde… Je ne pouvais pas le garder pour moi, même si lui parler m'aidait à complètement me détacher de tout ce à quoi j'ai été confronté ces derniers jours.
Mais heureusement, après avoir servit des boissons aux musiciens qui prenait une pause, il revint vers moi. Enfin heureusement… Non, vraiment, heureusement. Il commençait déjà à me manquer. Qu'est-ce qu'il me prenait. J'avais vraiment besoin de la compagnie de quelqu'un… Au point d'accepter celle de Dorofey les yeux fermées. Mais cette fois, j'accepte celle de ce barman les yeux bien ouvert. Comment les fermer devant lui de toute façon ?

Il était donc de nouveau devant moi. Et j'allais commencer par la boisson. La mienne n'était pas encore finie, mais il voulait savoir ma préférence. Je pointais mon mojito du doigt.

-J'aimerais la même chose s'il te plaît. Mais… Ça serait possible d'avoir une paille ?

C'était ça mon idée. Mais j'hésitais vraiment… J'étais certaine qu'il allait me prendre pour une enfant avec cette demande, mais au final, je me moquais un peu. C'était juste une paille. Pourquoi je me préoccupais autant des détails ? Mmh…

-Mais t'es pas obligé de me le préparer tout de suite ! Je n'ai pas encore fini le mien et je dois encore te répondre pour ma classe.

Évidemment, hors de question de laisser cette boisson. Et hors de question de le laisser sans réponse. Je pris donc encore une gorgée de mon mojito et relevai les yeux vers Owen. Il n'avait toujours rien dit pour mon pansement et pourtant… C'était le première chose qu'on voyait non ? Tant mieux j'ai envie de dire… Pas besoin de le déranger avec cette histoire.
Je souriais l'air de dire ''T'as raison''en hochant la tête.

-C'est vrai que j'aime beaucoup les Passions... J'ai été quatre ans dans cette classe ! Mes années de lycée ont sûrement été les meilleures de ma vie. C'est d'ailleurs pour ça que maintenant que je suis bibliothécaire à Xényla, j'ai directement demandé à être suppléante des Passions !

Là, j'étais lancé. J'avais envie d'être précise pour répondre à sa question. Mais d'abord, encore une gorgée de cette délicieuse boisson. Il fallait que je me dépêche. Les glaçons avaient presque entièrement fondu donc si j'attendais encore plus longtemps, la chaleur de fin de soirée aurait eu raison de sa fraîcheur.
Je reposais le verre et continuai de parler :

-D'ailleurs, c'est grâce à ce statut que je suis devenu proche d'Abigail. Elle est la prof principale des Passions. On bosse ensemble et on a vraiment de la chance d'avoir des élèves comme eux !

Je souriais en parlant. Parce que parler des Passions me faisait plaisir. J'étais super fière d'eux. Parfois j'avais l'impression de me revoir en eux… Mmh… Mais peut-être que j'embêtais Owen a parler autant ? Je devrais le laisser lui aussi. Bien sûr.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Sam 22 Oct - 12:31

-J'aimerais la même chose s'il te plaît. Mais… Ça serait possible d'avoir une paille ?

Aaaawn comme elle est trop adorable cette file. Je fond ♥

-Mais t'es pas obligé de me le préparer tout de suite ! Je n'ai pas encore fini le mien et je dois encore te répondre pour ma classe.

Je hoche la tête en souriant.
Bien qu'elle me dise de ne pas le faire tout de suite, autant prendre de l'avance! Je fais ce que je veux princesse~♥
Je suis tellement curieux de savoir si elle était à Xényla en réalité~
C'est une information vitale.

Après, si elle me dit oui, je vais être partagé entre la joie et la dépression.
Ca voudrait dire qu'on était au même lycée, yay! Mais ça voudrait dire que j'ai raté une opportunité en or à ce moment là...
Bon. Je m'emballe.

-C'est vrai que j'aime beaucoup les Passions... J'ai été quatre ans dans cette classe ! Mes années de lycée ont sûrement été les meilleures de ma vie. C'est d'ailleurs pour ça que maintenant que je suis bibliothécaire à Xényla, j'ai directement demandé à être suppléante des Passions !

Mon cerveau s'arrête un instant. Je bat des paupière dans mon moment de béatitude.
J'AI RATE MA VIE.
J'ai raté mon âme sœur. A cette époque j'avais peut-être mes chances en plus! J'ressemblais pas encore à un cliché de meilleur ami efféminé! Combien d'années de ma vie ai-je raté? Telle est la question.

-D'ailleurs, c'est grâce à ce statut que je suis devenu proche d'Abigail. Elle est la prof principale des Passions. On bosse ensemble et on a vraiment de la chance d'avoir des élèves comme eux !

-Et ils ont beaucoup de chance d'avoir des responsables comme vous deux~ Je suis sûr que vous faites la paire avec Abi! Les Passions doivent vous adorer!

Je fis un petit arrêt.

-Mais tu sais? Je viens de penser à un truc. Tu as quel âge?

Ca fait pas psychopathe comme question?
Je gesticule un peu gêné :

-Je veux surtout pas paraître bizarre ou intrusif, hein! C'est juste que j'ai l'impression qu'on a pas beaucoup d'écart d'âge donc c'est possible qu'on ai été au lycée à peu près au même moment!

La gêne.
Profitons du petit blanc pour placer la superbe paille -la plus enfantine possible toute enroulée et rose, parce que j'aime l'humour- dans le deuxième verre de la demoiselle et lui poser le verre en souriant.

Je réfléchis un instant : je ressemblais à quoi pendant mon lycée?
J'ai pas mal changé depuis en fait.
Première année... Je crois j'avais mes cheveux naturels (blonds platines presque blancs donc) et une coupe mi-longue. Deuxième... Je les ai colorés en silver, même longueur. Troisième? Hum. Début d'année pareil et j'suis passé pour la première fois au rose en fin d'année avec un fushia. Dernière année ils étaient roses pastels (enfin, la colo' précédente qui a veilli, et mi-long au début puis j'ai arrêté de les couper pendant cette année-là.
Ouaip. Ca m'a l'air juste.
Tu m'étonnes que les anciens de Xényla me replacent pas maintenant. Même mon style vestimentaire a évolué de manière improbable.
Du genre décontracté -> Pastel goth (même ça.) -> sobre mais décalé quand même -> Dark/"Bad boy" à la colo' délavée (et ouais, j'ai vraiment tout essayé pour avoir une chance).
Et puis maintenant je suis dans un style moderne, plutôt classy mais pas trop.
Ma vie c'est le bordel en fait.

Je suis tellement impatient de savoir son âge. Je prie tellement pour qu'elle n'ai pas connu ma période pastel goth. Parce que ça tuerait mes chances à jamais, je pense.
Bien que je n'ai pas de soucis avec ce style! Je respecte tout à fait les gens qui le porte. Ca me va juste pas du tout.  Genre... Juste nan.

hrp:
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Dim 30 Oct - 18:29


Malgré mon indication, je vis qu'Owen se mit tout de même à me préparer une nouvelle boisson. Très bien, mais d'abord j'allais finir la première, je l'avais prévenu. Mais bon, c'était gentil lui de préparer mes verres aussi vite. Et c'était gentil aussi de me tenir compagnie, de tenir une conversation. J'en avais besoin. Elle avait raison Abi, Owen m'aidait. Enfin pas forcément là où je m'y attendais.
Je pensais qu'en allant boire, j'allais pouvoir plancher sur le problème "Dorofey'', mais là c'est une toute autre chose qui arrivait dans mon cerveau… Franchement, la soirée n'allait peut-être pas se terminer comme elle avait commencé.

-Et ils ont beaucoup de chance d'avoir des responsables comme vous deux~ Je suis sûr que vous faites la paire avec Abi! Les Passions doivent vous adorer!

Sa remarque me fit sourire. C'était vrai que les Passions n'avaient aucun problème avec nous. Nous n'étions vraiment pas les pires responsables de classe. Gentilles mais justes. Peut-être que ça nous caractérisait bien ça ?
Je n'eus pas le temps de lui répondre, il enchaîna directement. De toute façon, j'avais déjà bien assez parlé.

-Mais tu sais? Je viens de penser à un truc. Tu as quel âge?

Mon âge ? C'était une bien drôle de question. Mais, pour sûr, je préférais ce type de questions plutôt que « Mais dis-moi, pourquoi as-tu un pansement sur le visage ? ». Là-dessus j'aurais complètement bloqué. Je n'aurais jamais su quoi répondre. Mais là, c'était plus Owen qui avait bloqué. Ce charmant barman se mit à bouger les bras et presque à rougir. Comme moi, avant, quand il m'avait demandé si j'attendais quelqu'un.

-Je veux surtout pas paraître bizarre ou intrusif, hein! C'est juste que j'ai l'impression qu'on a pas beaucoup d'écart d'âge donc c'est possible qu'on ait été au lycée à peu près au même moment!

Là était donc la raison de sa question. Elle était tout à fait justifiée… Je ne comprenais donc pas vraiment la raison de sa gêne soudaine. Et puis… Il était tellement mignon comme ça. J'aurais pu le louper au lycée ? Certainement, je ne cherchais plus l'amour à cette époque, je pensais l'avoir trouvé. Je l'avais trouvé d'ailleurs, mais je l'avais perdu…
Bref, je ne devais pas penser à ça, sinon j'allais être beaucoup trop mal. Je finis mon verre et comme si tout était prévu, Owen posa le suivant devant. C'était juste parfait. Et il avait bien mis une paille. Elle était trop mignonne. Toute rose avec des petites boucles. Enfin, comme si elle était enroulée sur elle-même. J'imaginais exactement une paille comme celle-ci, mais je ne m'attendais pas du tout à c'en qu'il en ait.

Je relevais mon visage vers lui en lui souriant.

-Merci beaucoup, c'est parfait !

Vraiment, je passais un excellent moment à ses côtés. J'allais remercier Abi en rentrant, un pas qu'un peu. Elle méritait un grand câlin.
Mais avant de rentrer, je comptais bien continuer de parler avec mon Barman charmant. Pas mon Prince malheureusement, ou du moins pas pour l'instant. Je m'emballais peut-être, mais maintenant, j'avais très envie de le revoir. Et j'allais très certainement revenir ici, c'était le meilleur moyen, pour moi, de le revoir.
Mais – encore une fois – avant de prévoir le futur, je devais m'occuper de mon présent. Il m'avait posé une question sur mon âge, certaines filles mentent là-dessus, mais pas moi. Déjà, parce que j'étais encore assez jeune. Ensuite, parce que j'étais très bien dans ma peau. Et enfin, parce que ça question méritait une réponse sincère.

-Pour mon âge, j'ai 22 ans !

Sur le moment, on aurait pu croire que j'avais plus 7 ans. Parce que je pris la première gorgée de mon verre, avec la paille. Eh oui, j'avais demandé une paille, c'était pour l'utiliser. Certes, ça faisait petite fille, mais j'aimais bien.
Je relevais la tête vers Owen et me mis à réfléchir en le regardant. Il était en Passion et ne semblait presque pas plus vieux que moi. On aurait pu être dans la même classe non ? Par là, j'entendais la même année. Enfin non, des cheveux roses comme ça, je n'aurais pas pu les oublier si on avait été dans la même année.
J'étais un peu embêtée. Je n'arrivais pas à savoir si lui dire « Par contre désolé, je me souviens pas de toi. » était une bonne idée… Peut-être que lui dire comme ça était une mauvaise idée, mais je me devais de lui dire la vérité.

-Hum…

Comment lui dire, sans qu'il ne me prenne pour une personne sans cœur, que je ne me souvenais plus de lui… Ce n'était pas facile. Mmh… Je tentais :

-Par contre, je suis vraiment désolée… Si on était au lycée ensemble, je ne me souviens pas du tout de toi…

Mais j'étais tellement gênée là. J’espérais de tout mon cœur qu'il n'allait pas m'en vouloir, Parce que sinon tout ce à quoi j'avais pensé juste avant… C'était vraiment à abandonner. Et à mon avis, j'allais avoir beaucoup de mal à faire ça.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Sam 12 Nov - 22:18

Elle me remercie pour la boisson.

De rien choupette, c'est mon métier, ufufu~

-Pour mon âge, j'ai 22 ans !

22ans? Calculons...
2ans en communs!

J'ai donc bien raté ma vie. Mais le destin a l'air de me donner une deuxième chance!
Ou alors il se fout de ma gueule, c'est une possibilité. Genre "REGARDE COMME LE BONHEUR T'ES PASSE SOUS LE NEZ". Mais je préfère croire en la première option. Restons positifs!

Alors qu'elle boit, elle semble en pleine réflexion intense.
Elle est juste adorable~

-Hum...

Qu'a-t-elle donc?

-Par contre, je suis vraiment désolée… Si on était au lycée ensemble, je ne me souviens pas du tout de toi…

J'aurais pu être blessé... Si j'avais pas changé de gueule chaque année. Fallait être un monstre niveau mémoire pour me replacer, haha~♫

Je ris franchement.

-On a vraiment été en cours deux ans dans le même établissement! J'ai 24 ans!

Je lui souris sincèrement.

-C'est normal de ne pas me reconnaître, j'ai changé de style comme un girouette pendant mon lycée.

Je réfléchis un instant.

-Ta première année j'étais en début de 3ème... Donc j'avais un style vestimentaire plutôt sobre. J'avais, cette année là, soit mes cheveux naturels blonds platine en début d'année, soit des cheveux fushia la deuxième moitié de l'année. En plus, il étaient pas longs. Genre...

Je mimai la hauteur un peu au-dessus de mon épaule.

-Après, pour ta deuxième bah... J'avais un rose plus ou moins pastel et des vêtements sombres. Et j'ai commencé à ne plus couper mes cheveux à ce moment là.

Je ris un peu.
N'empêche, j’espérais qu'elle ne me demande pas pourquoi j'ai arrêté de les couper. Ce serait extrêmement gênant à raconter.

-J'étais pas du tout pareil, d'un point de vue physique. T'imagines pas le nombre d'anciens que me replacent pas. Mais bon, c'est normal! Alors que de mon côté, c'est impardonnable d'oublier. Comment j'ai pu avoir tellement de poudre dans les yeux que je n'ai pas fait attention aux années inférieures?

Franchement, ça me dérange pas plus que ça qu'on ne me reconnaisse pas. Tant que les personnes à qui je tiens savent qui je suis, je m'en fous un peu des autres. En plus, j'ai aimé mon lycée mais j'ai toujours pas avalé la "Momozone". Mon Dieu. Si y a bien un fille par qui je veux pas me faire reconnaître c'est elle. Et c'est pas ultra glorieux comme pari "Je me coupe pas les cheveux avant de me trouver une copine!".
Mais bon. Cessons le pessimisme. Revenons-en à la mignonne petite blonde.

-Des fois, je me dis que ce serait bien de faire une genre de fête avec les anciens élèves de Xényla pour se retrouver, voir ce qu'on est devenu. Ce serait sympa tu trouves pas? Personnellement, j'ai un peu perdu contact avec certains de mes anciens amis et ce serait une occasion de renouer.

Je me mets à réfléchir.
C'est pas une mauvaise idée en fait.
Je pourrais limite faire une soirée spéciale au bar en fait. A méditer.
...
Oui maiiiiis non en fait. Avec la haine de l'établissement grandissante... Autant se faire petits, nous les anciens. Je veux pas d'émeute chez moi.
J'ai déjà assez douillé récemment avec ce bordel. En plus, ce serait aussi une malheureuse occasion de savoir qui de nous ne sont plus depuis les Bugs... Et je suis pas sûr de vouloir découvrir ça. L'idée qu'un ami du lycée disparaisse si injustement me dégoûterait.

L'heure tourne et ça m'arrange. Mon organisme s'éveille doucement.
C'est une belle soirée. Jamais je n'aurais pus imaginer sympathiser avec une jolie princesse~
Merci Abi~♥

Sa blessure à la tête me perturbe quand même un peu. J'espère vraiment qu'elle n'a pas d'ennuis de quelques sortes qu'il soient. J'en serais profondément attristé. Et révolté. Qui peut faire du mal à une personne tellement adorable?
Mais c'est pas comme si je pouvais m'imposer dans la vie d'une fille que je connais depuis 20 min.
Ca pourrait être un fâcheux incident ou... Je sais pas moi, à Xényla tout est possible!

Je dois arrêter de me prendre la tête moi.
En plus j'ai des commandes à prendre moi.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Jeu 29 Déc - 23:30


Ma gêne est présente. Je ne sais pas s'il va bien le prendre ou non. Mais heureusement pour moi, son rire me laisse comprendre qu'il ne l'a pas mal pris. Je suis rassurée, très rassurée. Je ne voulais pas qu'il m'en veuille pour ça. Là, remercier Abi aurait été bien plus étrange. Enfin, même s'il m'en avait voulu, il reste une excellente rencontre.

-On a vraiment été en cours deux ans dans le même établissement! J'ai 24 ans!, il intercale un magnifique sourire entre deux paroles, C'est normal de ne pas me reconnaître, j'ai changé de style comme un girouette pendant mon lycée.

Oh ! Mais alors tout s'explique. Nous avons été ensemble au lycée pendant deux ans, mais il changeait souvent de style. C'est tout à fait légitime que je ne me souvienne pas de lui alors, enfin peut-être. En tout cas, c'est adorable de me rassurer.
De son côté, il semble réfléchir. Autre point adorable, il reste tellement souvent avec moi. Il a d'autres clients, sûrement des connaissances, des habitués ou même des amis. Il n'a aucune raison apparente de rester avec moi. À moins qu'il le fasse parce que j'ai l'air perdu. Peu importe, dans tous les cas, c'est ce dont j'avais besoin.

-Ta première année, j'étais en début de 3ème... Donc j'avais un style vestimentaire plutôt sobre. J'avais, cette année là, soit mes cheveux naturels blonds platine en début d'année, soit des cheveux fushia la deuxième moitié de l'année. En plus, il étaient pas longs. Genre…, il montre une hauteur au-dessus de son épaule, Après, pour ta deuxième bah... J'avais un rose plus ou moins pastel et des vêtements sombres. Et j'ai commencé à ne plus couper mes cheveux à ce moment là.

Cette sublime couleur n'est donc pas naturelle ? Franchement, je suis un peu déçue. Mais d'un autre côté, s'il parvient à avoir une couleur aussi magnifique, il doit avoir beaucoup de passion. Et on en revient là-dessus. Parce que pour sûr, je me souviens de lui ! Ou peut-être juste un peu. Ou peut-être pas du tout. C'est pas normal de pas me souvenir de lui. J'étais tant absorbé par mes études et une seule personne ? J'ai donc loupé tout le monde, loupé Owen.
Owen, lui, semble bien rire. Il s'amuse de la situation. Il se moque de lui-même non ? Je ne sais pas trop. Mais en tout cas, il rit. Et c'est agréable de l'entendre rire. Il me redonne le sourire, un peu, un peu beaucoup.

-J'étais pas du tout pareil, d'un point de vue physique. T'imagines pas le nombre d'anciens que me replacent pas. Mais bon, c'est normal! Alors que de mon côté, c'est impardonnable d'oublier. Comment j'ai pu avoir tellement de poudre dans les yeux que je n'ai pas fait attention aux années inférieures?

Ces mots me touchent. Ils ne sont pas si spéciaux. Il parle juste de ne pas être pardonnable pour avoir oublié les anciens. Moi aussi, j'ai oublié plein d'anciens. Parfois volontairement, parfois non. Mais c'est comme ça, il n'a pas à s'en vouloir.
Je prends encore une gorgée de mon cocktail avec ma paille en le regardant dans les yeux. C'est là que ça fait ''tilt'' dans ma tête. Il ne parle pas de n'importe quel ancien, mais de moi. Il parle de moi ? Je ne suis pas folle. La tournure de ces phrases. Il parle de moi. Je vous jure qu'il a parlé de moi. J'en suis certaine. Enfin presque.
Presque n'est pas suffisant. Je divague. C'est tous ces problèmes avec Dorofey et Miranda. Oui parce que je peux clairement l'ajouter : Miranda Malatesta. Je n'en peux plus de cette fille. D'abord, elle me brûle la joue et ensuite, j'apprends qu'elle vit avec Dorofey. J'ai l'impression que le monde se fout de moi.

Je ne dois juste pas penser à ça. Abi m'a conseillé de venir ici pour ne pas y penser. Non, elle m'a envoyé ici pour y réfléchir. Peut-être que je devrais en parler avec Owen. C'était peut-être ça son idée. Je ne sais pas.

-Des fois, je me dis que ce serait bien de faire une genre de fête avec les anciens élèves de Xényla pour se retrouver, voir ce qu'on est devenu. Ce serait sympa tu trouves pas? Personnellement, j'ai un peu perdu contact avec certains de mes anciens amis et ce serait une occasion de renouer.

Et ce cher Owen se met à réfléchir. On est deux maintenant, mais pas pour les mêmes raisons. Une fête des anciens élèves, ça pourrait vraiment être une bonne idée, mais je ne sais pas si je rêve de revoir les anciens. Je les aime beaucoup, certains sont même encore mes amis, mes amis proches. Mais d'autres renferment des souvenirs profonds que je préfère oublier. J'ai l'impression d'avoir 40 ans en disant ça. Mais c'est vrai, c'est comme ça.

-Peut-être…

Toute mon attention est reportée sur ma propre réflexion. Je me sens presque mal de n'apporter que ça comme réponse à Owen. Mais bon, il doit s'occuper d'une commande avant de revenir me voir. Je ne suis forcément pas la seule. Et puis, je n'ai même rien d'autre à ajouter. Si je suis là, c'est pour une raison. Je vais faire confiance à mon instinct, à Abi.
Quand Owen revient vers moi, je suis en train de jouer avec ma paille dans le verre. Je la fais doucement tourner. Je dois me lancer, je suis certaine qu'Owen ne va pas me juger dans mes paroles. De toute façon, s'il le fait, je commanderai quelques autres boissons et j'aurai bien le temps d'oublier.

-Hum… Je peux te parler d'un truc ?

C'est une question pour rien. Je n'ai plus trop l'intention de faire marche arrière. Je veux lui demander, lui exposer. Il aura une réponse. Tant que j'en suis certaine, rien n'ira de travers.

-Et bien… Ça peut paraître bizarre que je veuille t'en parler. Mais je me dis que si Abi m'a envoyé te voir, c'est pour que tu m'aides… Enfin, je ne sais pas. J'ai l'impression que tout est compliqué...

Je souffle. Oui, je souffle. J'ai l'impression qu'exposer tout ça pour la deuxième fois en une journée est bien plus dur. La première fois, je pensais tout savoir. Maintenant, je sais tout. Et pourtant, j'en sais encore moins. Est-ce que c'est normal, je ne sais pas. J'ai senti ma voix tremblotante, mais je dois continuer. Je ne m'arrêterai pas.
Une gorgée de ce cocktail délicieux et c'est reparti :

-J'ai rencontré un homme. Mais pas n'importe lequel, le plus mystérieux du lycée… J'ai eu l'impression d'aller de surprise en surprise. Je me suis beaucoup amusé, on a ri ensemble, on a parlé ensemble, on a dîné ensemble. On a même bu ensemble… Le plus amusant dans tout ça, c'était les petites énigmes qu'il me faisait, des petites lettres, des petits messages…

Là, je le sens dans mon cœur. Je vais attaquer la partie compliquée. J'ai l'impression que je vais tout mélanger. Non, tout va bien se passer. Owen n'est pas encore parti. Où irait-il en même temps ? Tout va bien se passer. Je sèche juste la larme que je sens naître à mon œil, je ne dois pas pleurer.

-Mais ce n'était que des illusions, des mensonges… Abi m'a tout dit sur lui. Je suis bien trop naïve, trop stupide… Mais sérieusement. Comment j'ai fait pour ne pas comprendre que Monsieur Dorofey a des penchants un peu étrange ? Il porte un fouet et un masque à longueur de journée… Mais le pire dans tout ça ? Monsieur vit aussi avec une femme dans une magnifique maison… Et c'est cette même garce qui m'a fait ça…

Je pose ma main sur ma joue pour toucher le pansement. Ce n'est pas la douleur de ma blessure que je sens, non, elle est tout autre. J'ai mal au cœur. Très mal. J'ai l'impression que tout mon petit monde s'est effondré. Je ne pourrai rien dire de plus. Je baisse les yeux et se sont mes larmes qui parlent à ma place. Elles coulent et viennent s'écraser lamentablement sur le comptoir. Aussi lamentablement que mon estime pour moi-même, pour Dorofey, pour tout. Tout disparaît.
J'ai l'impression d'avoir trop bu, seulement après si peu de verres. Je ne le suis pas. Je le sais. C'est juste une tristesse. Je partais droit dans le mur. Est-ce trop tard pour l'éviter ? J'aimerais vraiment y croire.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Dim 2 Avr - 19:06

-Hum… Je peux te parler d'un truc ?

Oh que oui ma jolie~ Je n'attendais que ça !
Est-ce que ça a un rapport avec sa blessure au visage ? Mon Dieu, j'espère que ce n'est rien de grave.
Tout ça est inquiétant quand même.

-Et bien… Ça peut paraître bizarre que je veuille t'en parler. Mais je me dis que si Abi m'a envoyé te voir, c'est pour que tu m'aides… Enfin, je ne sais pas. J'ai l'impression que tout est compliqué...

Je n'ose pas l'interrompre. C'est toujours difficile de parler comme ça et surtout à un inconnu comme moi. Je suis suspendu à ses paroles.
Elle souffle.
Prends ton temps, je t'écoute.

-J'ai rencontré un homme. Mais pas n'importe lequel, le plus mystérieux du lycée… J'ai eu l'impression d'aller de surprise en surprise. Je me suis beaucoup amusé, on a ri ensemble, on a parlé ensemble, on a dîné ensemble. On a même bu ensemble… Le plus amusant dans tout ça, c'était les petites énigmes qu'il me faisait, des petites lettres, des petits messages…

Je n'aime pas du tout la direction que ça prend. Elle a beau m'avoir dit que tout va bien, sa blessure me fait tiquer. Que ce soit de la violence domestique ou pure, je n'aime pas ça.
Et puis un homme mystérieux cache forcément quelque chose.

-Mais ce n'était que des illusions, des mensonges… Abi m'a tout dit sur lui. Je suis bien trop naïve, trop stupide… Mais sérieusement. Comment j'ai fait pour ne pas comprendre que Monsieur Dorofey a des penchants un peu étrange ? Il porte un fouet et un masque à longueur de journée… Mais le pire dans tout ça ? Monsieur vit aussi avec une femme dans une magnifique maison… Et c'est cette même garce qui m'a fait ça…

Je ne sais pas trop quelle porte je veux niquer en premier.
Comment on peut oser two-time une fille si charmante et sensible ? La voir dans un tel état me brise le cœur.
Et en plus la connasse violente la pauvre bibliothécaire ?

Un brasier s'allume en moi quand je vois des larmes couler sur les joues ma cliente si fragile.
Je ne peux pas m'empêcher d'être en colère contre ce Dorofey. Je n'ai d'abord pas de mot à placer sur ce que j'entends. Malgré tout, je reste calme.

Je sors un mouchoir de la poche de mon slim noir et le tend à la demoiselle en détresse. J'accompagne mon geste du maximum de douceur et de réconfort que j'arrive à exprimer.
Elle est vraiment chamboulée par ce qui se passe et il y a de quoi.

C'est d'un ton chaleureux que je reprends la conversation (lui laissant ainsi le temps de se reprendre un peu).

-Je t'interdis de te reprocher les actions d'un odieux manipulateur. La personne stupide, c'est lui. Il n'a aucun idée de ta valeur. Il ne mérite pas de te faire pleurer. Et je suis sûr que ses actions auront une répercussion sur lui un jour ou l'autre, et ce sera bien mérité. En plus, la naïveté n'est pas un défaut à mes yeux. C'est la preuve d'un cœur pur et sincère. Le problème vient des personnes qui abusent de celle-ci.

Je lui redresse doucement le menton.

-Tu peux garder la tête haute. Montre-lui ce qu'il rate. Surtout, soit fière de qui tu es. Ne laisse personne te faire douter de ta valeur. Concentre-toi sur les personne en qui tu crois, les personnes que tu aimes. Ca fait toujours mal de se rendre compte qu'une relation avec quelqu'un est impossible, j'en suis bien conscient. Je suis plutôt un spécialiste en la matière vois-tu : Ma vie amoureuse est un grand désert parsemé de trous d'obus.

Je ris légèrement de moi-même.
Je suis complètement sincère avec la demoiselle.

-C'est pour ça qu'à chaque fois que j'ai le cœur brisé, je déprime un peu puis je me concentre sur ce que j'ai déjà. Ma famille bien-aimée, mes amis proches -à commencer par Abi-, mes employés... Tout ce petit monde.

Par contre, la violence de l'autre gourgandine est inacceptable. D'où elle se permet ?

-Par contre... Tu ne devrais pas prévenir la police ? Je veux dire, quel que soit le motif, il n'y a pas de raison que quelqu'un ai le droit de te blesser de la sorte. Ca a l'air plutôt sérieux, c'est pas comme une gifle quoi.

Je passe un peu pour un papa-poule mais c'est une inquietude qui vient du cœur. Vraiment.
Je soupire légèrement et récupère mon sourire.

-Quoi qu'il en soit, j'espère au moins réussir à te faire passer une bonne soirée ici.

Le mieux c'est qu'elle ne se prenne pas la tête.
Je ne veux pas que sa journée soit ruinée.
Abigail a bien fait de l'envoyer me voir, j'ai toujours été du genre altruiste. Voir quelqu'un de visiblement triste sourire est le plus beau des cadeaux.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mer 19 Avr - 12:34


C'est comme si je ne me rends plus compte de l'instant présent. Ni même de tout ce qui a bien pu se passer avant. Tout est embrouillé dans ma tête. Je n'arrive qu'à pleurer. J'en avais besoin et l'alcool m'aide bien à ne pas me retenir. J'ai envie de tout arrêter, de m'enfoncer dans le sol et de plus jamais en sortir. Mais je ne peux pas faire ça. Je n'ai même pas la force de regarder Owen dans les yeux. Je laisse seulement les larmes couler, sans qu'elles ne puissent s'arrêter.
Mais malgré mon regard perdu, je vois tout de même le bras qui s'avance doucement vers moi. Owen me tend un mouchoir. Il est adorable avec moi, pourquoi fait-il tout ça ? Bien sûr que j'accepte ce mouchoir. J'ai envie de le remercier, mais ma bouche n'arrive plus à laisser passer le moindre son. J'aurai bien le temps de le faire plus tard. J'ai tellement à lui dire pour le remercier. Il en fait trop pour moi en ce moment. Est-ce que c'est grâce à Abi ? Elle aussi, je devrai la remercier.

-Je t'interdis de te reprocher les actions d'un odieux manipulateur. La personne stupide, c'est lui. Il n'a aucune idée de ta valeur. Il ne mérite pas de te faire pleurer. Et je suis sûr que ses actions auront une répercussion sur lui un jour ou l'autre, et ce sera bien mérité. En plus, la naïveté n'est pas un défaut à mes yeux. C'est la preuve d'un cœur pur et sincère. Le problème vient des personnes qui abusent de celle-ci.

Je ne sais pas quoi lui répondre. Je n'en ai pas le temps d'ailleurs. Il relève doucement mon menton. Me voilà à le regarder dans les yeux. Ils sont toujours aussi beaux, mais je ressens bien ce qu'ils révèlent de lui. Il est en colère, mais aussi peiné. Ce qu'il transmet, c'est de la compassion. Il est si doux avec moi.

-Tu peux garder la tête haute. Montre-lui ce qu'il rate. Surtout, soit fière de qui tu es. Ne laisse personne te faire douter de ta valeur. Concentre-toi sur les personnes en qui tu crois, les personnes que tu aimes. Ça fait toujours mal de se rendre compte qu'une relation avec quelqu'un est impossible, j'en suis bien conscient. Je suis plutôt un spécialiste en la matière vois-tu : ma vie amoureuse est un grand désert parsemé de trous d'obus.

Sa dernière phrase manque de me faire rire. Pas que le sujet soit amusant, mais c'est lui qui le rend propice au sourire. Il parle de quelque chose de très sérieux, mais ne manque pas d'essayer de me soulager en ne se prenant pas au sérieux.
Il est incroyable ce barman. Serviable, compatissant, attentif, intéressant et vraiment mignon. Il réunit tellement de qualités et ça me remet un peu sur pied. J'essuie mes larmes avec son mouchoir et sans hésiter, je termine mon verre sans même utiliser la paille. Ça ira mieux après.

-C'est pour ça qu'à chaque fois que j'ai le cœur brisé, je déprime un peu puis je me concentre sur ce que j'ai déjà. Ma famille bien-aimée, mes amis proches -à commencer par Abi-, mes employés... Tout ce petit monde.

Owen me donne ses conseils tellement nués de sens. Mais ça me fait réaliser qu'il l'a vécu un nombre de fois beaucoup trop grand. Le cœur brisé ? Qui a bien pu lui briser le cœur ? Depuis que je suis là, il m'a fait boire, sourire, parler, me confier, l'écouter. Je me sens bien avec lui. Abi a eu raison de m'envoyer ici. Je l'ai écoutée sans vraiment chercher à refuser. J'ai eu raison. Owen est tellement fort et il arrive à transmettre ce qu'il est d'une bonne manière aux autres.
Je n'ai plus décroché mon regard de lui. Et je remarque bien que d'un coup, son expression à changer. Ses paroles me le font bien comprendre :

-Par contre... Tu ne devrais pas prévenir la police ? Je veux dire, quel que soit le motif, il n'y a pas de raison que quelqu'un ait le droit de te blesser de la sorte. Ça a l'air plutôt sérieux, c'est pas comme une gifle quoi.

C'est ça, ma blessure. Inconsciemment, je pose ma main sur le pansement. Il pense que Miranda m'a blessée à cause de Dorofey ? À cause de moi, il se fait de fausses idées. Bien sûr que j'ai tout mélangé en parlant. J'aurais peut-être mieux fait de ne pas tout dire comme ça. Le pauvre, je l'ai trop impliqué. Je suis certaine qu'il ne sait même plus où se placer, quoi penser, ni faire.
Mais pourtant, il se remet à sourire. Ce si beau sourire, plein de sincérité. Ce sourire qui a dû faire fondre tellement de cœur. Si je n'étais pas dans un tel état, j'y aurais sûrement succombé. Ou alors, j'y ai succombé aussi. Je ne sais pas. Je ne sais plus rien.

-Quoi qu'il en soit, j'espère au moins réussir à te faire passer une bonne soirée ici.

Il est vraiment adorable. C'est le mot que je retiendrai de cette soirée. Ou alors mignon. L'un des deux. J'ai tellement envie de lui sourire pour le rassurer, mais je n'y arrive pas. Sourire c'est beaucoup trop compliqué. Je ne suis plus prête pour ça, pas tout de suite. Après tout ce que je viens de déballer, j'ai juste l'impression d'être honteuse. Cela, malgré le fait qu'il ait su dire les bons mots avec moi.
Encore une fois, je me mets à tourner la paille dans mon verre. Mais il est vide maintenant. Alors je regarde Owen et essaye de garder mon calme pour parler.

-Est-ce que… Je peux avoir un autre verre ? Mais… Quelque chose de plus fort… S'il te plaît…

Je sais que je buvais déjà un cocktail, qu'il y avait forcément déjà un alcool conséquent dans sa composition. Mais j'ai besoin d'oublier ou de réfléchir, je ne sais pas. Sûrement qu'avec encore plus d'alcool dans le sang, j'y arriverai mieux. Ça semble débile comme analyse, mais je ne peux pas mieux faire actuellement. Je suis fatiguée et à bout. En plus, j'ai déjà bu. Faut pas s'attendre à mieux. C'est surtout mon porte-monnaie qui va en prendre un coup à la fin de la soirée.
Je laisse Owen aller me préparer un nouveau verre. Pendant ce temps, je réfléchis à tout plein de choses. Il faut que je continue de parler avec Owen, je le sais. Mais je ne sais plus quoi dire, plus dans quel ordre. Il n'y a plus de sens de toute façon. Est-ce que ma vie à un sens ? Certainement, sinon le destin -et Abi- ne m'aurait pas emmener devant le plus charmant des barman.

D'ailleurs, il revient vers moi avec mon verre. Je ne sais pas ce qu'il contient, mais je lui fais confiance. Je m'empare du verre et m'apprête à le porter à mes lèvres. Mais je m'arrête juste avant. Je pose à nouveau le verre sur le comptoir et fixe Owen. Je lui pointe mon pansement du doigt avant de parler :

-Ma blessure… C'est bien Miranda qui me l'a faite. Mais, elle l'a pas fait à cause de Dorofey. Est-ce que tu connais la Battle School ? C'est à Xényla. C'était pas encore à l'époque où on était lycéen. Mais…

Comment lui expliquer ce que c'est ? Et surtout, comment lui expliquer la raison de ma blessure ? C'est compliqué. En plus, je parle plus fort qu'avant e de nouveau des personnes ont été alertées par le nom ''Xényla''. Ils n'en ont pas marre ceux-là ? S'ils pouvaient rentrer chez eux, ça serait génial. Enfin bon. Je continue tout de même.

-C'est une espèce de tournois avec des combats. Tu connais bien le Principal. Tu sais à quel point il aime les combats… Tout ça… Mais donc… Je me suis retrouvé contre Miranda et lors du combat… Elle m'a… Brûlé la joue avec de l'acide… Ce sont des choses qui arrivent… Enfin non… Mais…

Je m'embrouille, je dis vraiment n'importe quoi. Je dois me rattraper.

-Mais j'ai gagné, tu sais…

Non pas comme ça, Astrid, concentre-toi.

-Et… Je passe une bonne soirée avec toi. T'es parfait depuis le début…

Alors je tente un faible sourire. Mais il est complètement faux. Je le sens, alors il doit le sentir lui aussi. Mon sourire est faux, mais mes paroles sont vraies et sincères. Pour faire passer ça, j'attrape à nouveau le verre. Mais cette fois, je le finis d'un coup. Je ne devrais pas faire ça. Mais j'ai comme le besoin de le faire. Je vais le regretter certainement.
Je regrette vraiment beaucoup de choses depuis un moment. Enfin non, j'aimais bien tout ce que je vivais. Ce n'est que depuis aujourd'hui que je regrette tout. Je dois tourner la page, mais j'y arrive pas. Et si j'écrivais une nouvelle page avec Owen ? Il est gentil.

-Je peux en avoir un autre ?

Il est plus que gentil. Je dois retenir les mots ''mignon' et ''adorable''. Si j'arrive à retenir quelque chose. Ça semble mal parti si je continue comme ça. Mais si je continue à boire, j'ai une raison de rester ici. Sinon, je devrai partir, mais je n'en ai pas envie. Owen, laisse moi rester. C'est ce dont j'ai besoin.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Lun 1 Mai - 21:58

-Est-ce que… Je peux avoir un autre verre ? Mais… Quelque chose de plus fort… S'il te plaît…

J'ai toujours aussi mal au cœur en voyant sa petit mine.
Je m’exécute sans broncher mais je n'aime pas du tout la voir se mettre mal. Je sais malgré tout qu'on en a tous besoin de temps à autres. C'est dur parfois d'être barman.
Je lui sers un verre de rhum puisque c'est le premier truc qui me tombe sous la main.

-Ma blessure… C'est bien Miranda qui me l'a faite. Mais, elle l'a pas fait à cause de Dorofey. Est-ce que tu connais la Battle School ? C'est à Xényla. C'était pas encore à l'époque où on était lycéen. Mais…

Je constate quelques oreilles baladeuses autour de nous. Je les surveille du coin de l’œil.
J'ai tout à fait le droit de les sortir. J'ai un panneau à l'entrée donc c'est leur problème si ils sont quand même entrés.

-C'est une espèce de tournois avec des combats. Tu connais bien le Principal. Tu sais à quel point il aime les combats… Tout ça… Mais donc… Je me suis retrouvé contre Miranda et lors du combat… Elle m'a… Brûlé la joue avec de l'acide… Ce sont des choses qui arrivent… Enfin non… Mais…

Je vois...
Ca n'a donc pas changé. Le principal a toujours été une personne tordue. C'est vrai que j'ai entendu parler de cet événement. La polémique autour du lycée n'a pas raté ça.
Je ne m'y oppose pas tant que c'est sécurisé correctement. La peur des parents et des citoyens est justifiée puisque qu'un accident à Xényla à mené à la mort d'un élève mais à mon avis, ça a accru l'attention des adultes donc il faudrait vraiment le vouloir pour que cela se reproduise.

-Mais j'ai gagné, tu sais…

La jolie bibliothécaire cache une force insoupçonné ? Elle a sérieusement tout pour elle. Moi à côté, je me bat franchement pas bien comparé à d'autres prédateur. Je suis juste doué en intimidation en fait.

-Et… Je passe une bonne soirée avec toi. T'es parfait depuis le début…

Si mon visage n'est actuellement pas de la couleur de mes cheveux c'est un miracle.
Je ne m'y attendais pas du tout.
"T'es parfait". Jamais dans ma vie une fille ne m'a dit ça.

-Je peux en avoir un autre ?

Je profite du moment de chercher la bouteille pour reprendre mes esprits.
Elle n'était pas sérieuse, si ?
En tout cas son sourire était mélancolique et faux. Donc elle est probablement en train de s'auto-convaincre ou un truc du genre. Ouais.

Je me retourne et lui pose le verre devant elle.
Je baille légèrement et m'étire.
Mes insomnies me pèsent ces derniers temps. J'espère vraiment que mon annonce attirera des salariés à temps partiel. J'en ai besoin.
Oula, mais c'est pas poli ce que je viens de faire en fait.

-Désolé si j'ai paru impoli, c'est pas que tu m'ennuies, hein ? J'ai pas beaucoup dormi ces derniers temps.

Les joies d'être un nocturne en rade de somnifères.

-Ah et merci d'avoir évité que je n'interprète mal ta blessure. Je suis rassuré maintenant !

Il faut bien le dire, je préfère ça au petit-ami abusif ou au two-timer. De loin.
Malheureusement pour moi, c'est difficile de concentrer mon attention complète sur la demoiselle en détresse. Je dois m'occuper de tout le monde.

Je vais et je viens entre les bouts du comptoir.

Je regarde avec inquiétude les consommations d'Astrid s'aligner sans pouvoir faire quoi que ce soit.
Je ne suis pas son père quoi. Après, je la ferais pas tout payer. Ou alors pas tout d'un coup. Elle travail en lycée, je doute quelle roule sur l'or.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Owen te sert un cocktail Lightsteelblue~
D.C de Luna M. Shirayuki, Yuuma Kurotsuki et Jun Akatsuki.

Tu peux passer voir ma page de cosplay : Creepy Bunny Cosplay, si ça t'intéresse mon chou~♥
avatar
IV ▲ Barman
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 81
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid] Mar 4 Juil - 21:52


Ma nouvelle demande n'attend pas longtemps avant d'avoir une réponse. Mais cette fois, j'ai le temps de voir la bouteille qu'Owen vide pour moi. Par l'Unique que j'ai honte, je vais vider ses stocks à cette vitesse. Qu'est-ce qu'il me sert d'ailleurs ? Du rhum, c'est bien ce que je me disais. J'étais pas sûre avec les quelques verres de cocktails délicieux que j'avais bus avant. Mais c'est très bien du rhum. Je vais bien vite oublier à quel point ma vie n'a été qu'un tissu de mensonge recousu avec des fils de douleur et de trahison. Enfin récemment. Ma vie, elle était bien avant. Enfin, je crois. Je dis peut-être ça juste pour me rassurer.
À peine, le verre posé que je pose ma main dessus. J'ai hésité à le boire immédiatement. Mais Owen s'est mis à bâiller et à s'étirer juste devant moi. Je le regarde sans vraiment comprendre. Me serais-je trompée sur toute la ligne ? Non. C'est impossible. Ce n'est pas moi qui l'ennuie. Il a l'air de vraiment m'écouter. Et il me le confirme bien vite :

-Désolé si j'ai paru impoli, c'est pas que tu m'ennuies, hein ? J'ai pas beaucoup dormi ces derniers temps.

C'est juste la fatigue. Moi aussi, je suis fatiguée. J'ai un petit rire nerveux. C'est incontrôlable avec la boisson. Je n'ai pourtant pas bu tant de verres que ça. Je ne sais plus. 2-3 seulement. Je lève donc le verre à ma bouche et bois le potentiel 4ème verre. Je ne suis vraiment plus sûre d'à combien j'en suis. Ce n'est de toute façon pas le plus important.

-Ah et merci d'avoir évité que je n'interprète mal ta blessure. Je suis rassuré maintenant !

Encore un rire nerveux. Mais je ne trouve pas les mots pour lui répondre. Il me faut réfléchir. Tout ce que j'arrive à lui faire comprendre, c'est que je veux encore des verres. Il me sert, puis s'en va. Il revient, me sert et s'en va encore. C'est la ronde de la tourterelle. Non, de la colombe. Oh non. J'en suis réellement à combien de verres là ? Owen, c'est un corbeau pas une colombe.

-Non non non non non…

J'ai parlé à voix haute, sans vraiment m'en rendre compte. Mais ce n'est pas un corbeau non plus. Je ne sais plus, il me l'avait dit. L'idée d'avoir oublié me fait monter les larmes aux yeux. C'est pas possible, quelle cruche je fais. Je me déteste. J'aurais pas dû boire. J'aurais pas dû venir ici. Le pauvre Owen doit me supporter.

-O-Owen ?

Mon appel s'est fait alors que le charmant barman se trouve encore prêt de moi. Je n'allais pas l'appeler alors qu'il était à l'autre bout du bar. Jamais.

-Combien je te d-dois ? Pour tout ça là… Les… les boissons…. A-avec de l'argent.

Comme pour fouiller dans mon sac, je me relève. Très mauvaise idée, j'ai la tête qui tourne et je manque de tomber. Je me rassois donc aussi vite. Je n'arrive pas à réfléchir. C'est horrible, ma tête tourne. Quelqu'un aurait dû m'arrêter. Peut-être pas maintenant, au moment où je veux juste effacer. Mais au moment où je voulais juste écrire l'histoire. J'aurais dû m'arrêter.

-Tu… Tu sais quoi ? Je vais enc-core rester un peu… Ici… Là... Je suis pas sûre d'aller b-bien. Enfin… Non… Pas très… super bien.

Je le regarde directement dans les yeux. J'ai le regard embrumé par l'alcool, mais aussi par les larmes. J'ai vraiment honte. Je m'en veux. Pourquoi il me voit comme ça ? Le pauvre. Il est tellement mignon et adorable. Ce sont les mots que je vais retenir. Mais par l'Unique, il est vraiment beau aussi. On dirait un prince. C'est peut-être l'alcool. Non, il me faut avoir le cœur net.

-Hum… T'es un p-prince c'est ça ? Genre les beaux cheveux avec le… le beau visage et puis genre le beau toi quoi… T'es obligé d-d'être un prince ! Je suis cert… sûre ! Tu… T'es l'homme le plus… le… parfait... Tu veux m'épouser ?

Pour accompagner mes paroles, je joins un sourire. Je suis définitivement bourrée. J'aurais pas dû boire. Je ne le pense même pas tout ce que je dis. Ou alors si, mais l'alcool me fera tout oublier le lendemain. Je ne vais pas bien. J'ai la tête qui tourne. Ou alors, c'est le bar qui tourne. C'est possible.

-O-owen ? Je...

Ma vision se trouble subitement. Je ne vois vraiment plus rien et ma tête tombe lourdement sur mes bras posés sur le bar. La dernière chose que j'ai vue avant de sombrer, c'est son visage. Mais ce n'est pas la dernière fois que mes yeux vont se refermer sur ce visage. Parole d'Astrid la bourrée, je vais le retrouver. Je sais où il habite le beau gosse.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


¤~----< Astrid plonge dans un livre en SteelBlue. >----~¤

Sa Fiche ~☆~ Son Journal
avatar
I ▲ Bibliothécaire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 238
Revenir en haut Aller en bas
Le Prince Charmant est ici ? [Owen & Astrid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déterre la tombe d'Astrid pdt la nuit (pv Luca et Victoir)
» Charmant
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Juliette apprend que sa mère est vivante (pv Pascal/Astrid)
» ASTRID (éliminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
EN VILLE
 :: Quartier Est :: Quartier animé :: Bars :: Le Phoenix
-
Sauter vers: