Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Lun 11 Juil - 16:48

Parait que cette semaine a été l'une des plus chaude du mois. Mais c'est eux qui l'ont dit, moi j'ai pas remarquée.....ou disons que je ne l'ai pas sentis. Normal puisque la chaleur de m'atteint pas, et oui à force de côtoyer le monde merveilleux du feu, on fini par oublier toute notions de température. Et puis si on est assez malin, on peut trouver des astuces pour se protéger de la chaleur. Je dis bien si on est assez malin, parce qu'il y a quand même une horde de blaireau prêt à se plaindre qu'il fait chaud mais qui reste quand même en plein soleil.
Fallait faire comme moi, s’aménager un pti nid dans les arbres et puis avec le lac pas loin ben c'était tout le temps frais ici.
La preuve, depuis quelque temps tout les parasites vivant sur cette île se sont rué au lac (ou à la plage pour les plus féroce) pour se rafraîchir un peu et j'vous jure que je lutte comme pas permis pour ne pas tous les chasser. Après le terrain ne m'appartient pas donc théoriquement, ils, ont le droit d'être là. Mais juste le fait de les entendre rire, crier ou sauter dans le lac m'horripile. Même si je ne suis pas RÉELLEMENT à côté du lac.

J'ai d'ailleurs profité des vacances scolaire pour agrandir mon nid. Maintenant ça ressemble plus à une petite cabane dans un arbre. J'ai eu pas mal de difficultés pour réaliser ça toute seule mais au final je pense m'être bien débrouillée. Tant que je n'ai pas de fuites en cas de pluie ça va. J'en étais plutôt fière de mon Nid, c'était le seul endroit où je me sentais réellement bien. J'ai déjà essayée de dormir dans la chambre qu'on m'a attribuée au lycée. Non j'ai pas réussi, trop confiné et étouffant et puis surtout en été ça devait être mortel. Je n'osais même pas imaginer ceux qui travaillent dans les bureaux. Genre l'infirmière ou le CPE, ça devait être de vrais flaques en ce moment. Ce qui me donna une idée, bon ce n'étais pas très glorieux mais, après tout, est-ce que j'avais déjà fait quelque chose de glorieux dans ma vie ? Allez-y cherchez bien. Vous ne trouvez pas ? Normal, y'a rien à trouver. Les gens m’indiffèrent, alors pourquoi ferais-je quelque chose de glorieux, non faut pas déconner quand même.
Bref donc ma blague du jour. De toute façon je voulais entendre son avis histoire de voir ce que les gens peuvent inventer comme théorie pour expliquer tel ou tel phénomène. J'ai hésité pendant un bon moment avant de me décidée. Tout d'abord parce que j'avais la flemme et puis parce que je m'en foutais carrément. J'vous l'ai déjà dit, l'opinion que les autres ont de moi, ça me passe au dessus mais genre au niveau cosmique. Sauf que ben aujourd'hui je n'avais rien de mieux à faire et qu'en plus ça sera marrant de le voir bosser alors, que pour lui, il fera une chaleur caniculaire. P'être que j'irais jusqu'à pousser la température tiens, on verra. Reste à espérer qu'il n'a pas de clim dans sa grotte.

Tout le monde dit qu'il est fou, étrange, flippant, taré mais ça c'est les autres. Moi j'aime bien ce qui n'est pas ordinaire. Ça change de tout ce qu'on peut voir en générale. Ouais je suis certaine que je risque de rire un peu. Problème, genre un de taille. Là où il travail c'est dans l'infirmerie. Le coin où je ne fout jamais les pieds parce que vous n'avez pas à le savoir. Vous avez juste à savoir que je n'aime pas ce genre d'endroit. Mais je l'ai assez répétée donc maintenant tout le monde à du l’intégrer. Bref quand faut y aller, faut y aller donc je pris mon courage à deux mains et direction le chemin des enfers. Est-ce que je me change avant ?....non pas utile, mes habits habituel sont très bien comme ça

***********

Voila. J'y étais. Il fallait franchir la porte maintenant. Territoire ennemis, j'entre en zone dangereuse tout ça pour satisfaire ma curiosité et pour réveiller les loques qui végètent en attendant d'avoir suffisamment fondu pour être absorbée par le sol. Mais il n'avais pas l'air d'être là, la porte était fermée. Et zut je vais devoir attendre.....attendre.....attendre ici. J'imagine que je n'ai pas trop choix de toute façon, si j'en ai un autre, fuir mais ça je ne connais pas bien que mon instinct de survis, pourtant embryonnaire chez moi, me pousse justement à fuir. Non je vais attendre, mais pas trop longtemps. Je pourrais changer d'avis.
Je m'assis donc dans l'une des chaises thermo-moulée, destinée aux patients attendant leur tour et l'attente commença. Par contre qu'il se dépêche parce que plus le temps va passer et plus les tremblements de mon corps vont me pousser.....ben à me tirer de là si je ne veux pas craquer.......au fait ?......Fallait prendre rendez-vous ?

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Jeu 28 Juil - 19:00


Maria cherchait le sens de cette obligation.
C'était les vacances. Son carnet de rendez-vous était aussi vide que les couloirs du lycée, mais il devait quand même se rendre sur son lieu de travail. Franchement, ne pouvait-on pas juste l'appeler au besoin ? Pendant l'année, personne ne venait de son plein gré dans son bureau, alors en vacances, il n'y croyait pas. Tant mieux, il n'en voulait pas, de ces êtres banals. Et il éprouvait encore moins de sympathie envers eux s'ils lui volaient son possible temps libre.
En rien pressé, il fit un petit détour par la bibliothèque, pour le plaisir simple de croiser l'image d'une Astrid concentrée sur sa besogne. Malheureusement, elle devait se trouver en rayon, car depuis l'encadrement de la porte, elle lui était hors de vue. Un peu déçu, il se détourna du calme de,la pièce pour prendre la direction de l'infirmerie. Il ne se sentait pas plein d'entrain, non. Il regarda l'heure. Si au bout d'une heure et demie, personne ne se pointait, il s'accorderait une petite escale dans le bureau du CPE. Alors, tout revigoré par cette idée, il poussa la porte de son bureau.
Eh mais. Une seconde. Maria marqua un arrêt avant de se retourner, un air de surprise sur le visage.

- Tu es là pour Mlle Lya ?

La question avait presque été mécanique. La jeune fille n'avait pas l'air amoché. À vrai dire, elle ne présentait pas la moindre égratignure. Il se souvenait d'elle : c'était Narra, qu'il avait croisée au cours d'une excursion dans la salle d'Akatsuki. Sa présence expliquait l'inhabituelle chaleur de la pièce, même pour une journée d'été. Si elle était là pour lui, il allait étouffer dans son bureau.
En tous cas, le psy était sûr d'une chose : cette élève-là ne viendrait nulle part par obligation. Elle se trouvait donc ici de son plein gré. Ça, c'était surprenant. Il était intrigué. Narra avait intérêt à lui livrer quelque chose à la hauteur.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Ven 29 Juil - 22:50

On se calme ma fille. Tu est au lycée, tu est au lycée, c'est un territoire ami (enfin façon de parler). Facile à dire, j'ai beau m'auto-persuader qu'ici je ne risque rien, je ne peux pas m’arrêter de trembler. C'est plus fort que moi, avoir peur d'une infirmerie, franchement de quoi je dois avoir l'air.
Je peux frapper, tuer, chanter et jouer en publique, dire ce que je pense, me battre sans problème mais se rendre dans un milieu qui touche à la médecine ça non je n'en suis pas capable alors que de toute les choses que je viens de citer, c'est doute la chose la moins effrayante à faire.
Vu que je vais parler à quelqu'un censé bosser sur ce genre de problème ben je vais lui en toucher deux mots, je n'étais pas du tout venue pour ça mais bon si ça peut me permettre de me débarrasser de cette peur idiote je n'étais pas contre.

Calme Narra, voila, il va arriver. Suffit de penser à autre chose, tiens écoute un peu de musique. Je met donc mes écouteurs lance la musique et.....Psychosocial bon ok t'a gagnée je range rageusement mon lecteur dans ma poche et attend donc la mort aussi digne que possible. Sauf qu'elle ne viens pas ou alors elle a une manière discutable de s'habiller.

"Tu es là pour Mlle Lya ?"

Je le regarde les bras croisée. Bon ce n'est pas la mort, c'est celui que je suis venue voir. Il ne devait pas avoir souvent de visiteur si il me pose cette question. Ben désolé pour toi mais le chômage fainéantique, je ne suis pas venue pour Mlle Lya donc au boulot. Je me lève de ma chaise et le regarde en souriant.

"Pas vraiment non. J'ai du boulot pour vous aujourd'hui. Vous voulez fondre dans votre bureau ou vous voulez aller ailleurs ?"

Je le laisse choisir. Tant que j'ai mes explications je me fout du lieu, on peut même faire ça en marchant ça ne me gène pas. Et de toute façon rester dans des espaces confiné je n'aime pas trop ça. Mes tremblements se sont un peu calmer maintenant qu'il est là et que j'ai une occupation ce qui n'est pas plus mal. Il l'a du le remarquer et il comprendra quand j'aborderai le sujet. Mais déjà je vais commencer par ceux pour quoi je suis venu. Ensuite le reste.

"Ça risque de prendre un peu de temps donc c'est comme vous voulez."

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Sam 6 Aoû - 0:02


Ah, si elle le proposait. Quelle prévenance. L'air entendu, Maria referma la porte de son bureau.

- Une offre pareille ne se refuse pas. Marchons, déclara-t-il sans attendre une seconde pour mettre ses paroles à exécution.

Comme ça, il aurait moins l'impression d'obéir à ses obligations. Il était heureux d'avoir choisi un métier qui lui plaisait, au moins. Il était agréablement surpris, jamais il n'aurait pensé se retrouver en tête à tête avec cette élève-ci. Il n'avait pas fait de recherches approfondies à son sujet, et n'en connaissait que ce qui se disait. Généralement, les rumeurs étaient des vérités tordues à en devenir méconnaissables, il préférait les sources sûres. Peut-être qu'Evangeline connaissait quelques détails intéressants ? Il irait la voir plus tard. Narra lui dirait ce qu'elle voulait bien lui confier, et lui ferait le travail complémentaire ensuite - dans la mesure du possible, bien entendu, et seulement si elle avait suffisamment piqué son intérêt. La jeune femme venait d'entrer en phase de test.

Il lui sourit. Mais les sourires de Maria n'avaient jamais rien de très chaleureux.

- Ca nous prendra du temps, tu dis ? Je suis curieux d'entendre ça. Je t'en prie, je t'écoute.

La jeune femme à côté de lui, il la regardait de biais au travers du masque. Il avait le ton mielleux, mais cela ne trompait personne : curieux, il l'était réellement.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Sam 6 Aoû - 19:59

Il était d'accord pour faire ça en marchant. Et bien marchons alors, je sais où on va aller mais marchons. C'est intéressant aussi de ne pas avoir de destinations précise. Je passe mes jambes en automatique et marche dons à côté du Psy.

"Ça nous prendra du temps, tu dis ? Je suis curieux d'entendre ça. Je t'en prie, je t'écoute."

Ben c'est pour ça que je suis venue en même temps, mais c'est qu'il me pique mon sourire en plus...ou pas j'en sais rien. Je regarde rapidement mon élémentaire qui gravite tranquillement autour de Maria. On dirait qu'il l'intrigue, heureusement qu'il ne peut pas le voir sinon ça va gâcher mon idée....enfin je crois qu'il ne le voit pas, j'espère. Nous prîmes le chemin vers les dortoirs, je crois que mes jambes sont un peu trop en automatique parce que je n'ai foutrement aucune idée de pourquoi on va par là. Mais bon il était temps de lancer le sujet, reste à voir si il va mordre à l’hameçon.

"Hé bien en fait j'ai besoin d'un avis. J'ai déjà entendu celui de plein d'autre gens et il me manque le votre. Vu que vous êtes le psycho du coin."

Oui j'ai volontairement choisi de dire psycho et pas psy ou psychologue parce que ça m'amuse que vu les sourire et le ton qu'il emploi, il a tout d'un psycho. Et si vous ne comprenez pas m'en fiche du moment que MOI je me comprend.

"En fait depuis que je suis passé au grade 4 j'entends des voix étranges. Soit elles sont dans ma tête soit elles sont comme à l’extérieur. J'arrive pas à savoir. Mi...Madame Miranda m'a dit que ce sont les conséquences de mon pouvoir. D'autres m'ont dit que c'est parce que je ne dort pas assez."

Oui des gens m'ont dit ça. C'est même l'explication là plus courante que j'ai entendu jusqu'à maintenant. Je ne dors pas assez. Je dors que quand j'en ai envie nuance. Pour moi dormir n'est pas une nécessitée comme la plupart des gens. Et quand je dort ce sont des sommeils sans rêves alors à quoi cela sert-il pour moi de dormir ? A rien. Nous longions le bâtiment des dortoirs à présent.

"Je ne sais plus quoi penser. On m'a pas mal triturée la cervelle donc je ne comprend pas vraiment ce qui m'arrive.........Là une voix me demande d'essayer de fondre votre masque directement sur votre visage...."

Et je ne ment pas sur ce coup. Ushumar m'a vraiment demandé de faire ça. Il veut voir ce que ça ferait un masque "naturel". Ne cherchez pas, c'est mon élémentaire, le pire c'est que j'aurais tendance à le suivre dans son délire. Mais avec un autre, genre le blaireau qu'on peut trouver un peu partout et qui est bien lourd. Mais là c'est le psychologue du lycée donc je vais éviter si je veux avoir mes réponses. D'autant que je l'aime bien moi celui là, ok c'est la seconde fois que je le vois mais je le trouve marrant. D'autant que je me suis bien amusée quand il s'est pointé dans la salle de Leprechaun. Comme je l'avais surnommée déjà ce jour là....ah oui, détrapsy. Nan je vais rester sur psycho c'est plus sympa.

"J'ai beau avoir fait des recherches je n'arrive pas, parfois ça me fait même peur."

J’exagère mais bon...vous me connaissez maintenant.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Lun 8 Aoû - 23:59


Elle prit vite la parole, parfait. Nul besoin de faire traîner les choses :

- Hé bien en fait j'ai besoin d'un avis. J'ai déjà entendu celui de plein d'autres gens et il me manque le votre. Vu que vous êtes le psycho du coin.

Maria haussa un sourcil. Etait-ce un trait d'humour ? Il semblait bien. Il ne savait pas s'il devait trouver cela amusant. Bah, oui, quand même. Son sourire s'étira un peu. Psycho, hein ? Après tout, personne n'avait jamais osé la lui faire en face.

- En fait depuis que je suis passée au grade 4 j'entends des voix étranges. Soit elles sont dans ma tête soit elles sont comme à l’extérieur. J'arrive pas à savoir. Mi...Madame Miranda m'a dit que ce sont les conséquences de mon pouvoir. D'autres m'ont dit que c'est parce que je ne dors pas assez.

Il ne dit rien, attentif. Des voix ? Ca, ça l'intéressait. L'hypothèse du manque de sommeil n'était pas infondée. Il ne connaissait pas assez la jeune femme pour en juger, à vrai dire. Mais elle venait lui demander son avis, alors il lui donnerait un avis médical, une opinion de psychiatre. Une maladie. Par ailleurs, il ne savait pas que Miranda avait une relation particulière avec cette élève, elle ne lui en avait pas tant parlé que ça. C'était curieux. Mais la supposition de sa cousine lui paraissait plutôt juste, dans la mesure où une montée de grade était impliquée dans cette affaire. Il y avait plein de possibilités ; comme c'était exaltant. Voilà l'intérêt du "psycho" piqué.

- Je ne sais plus quoi penser. On m'a pas mal trituré la cervelle donc je ne comprends pas vraiment ce qui m'arrive... Là une voix me demande d'essayer de fondre votre masque directement sur votre visage... J'ai beau avoir fait des recherches je n'arrive pas, parfois ça me fait même peur.

Hum. Nouveau haussement de sourcils. Maria coula sur Narra un regard dubitatif. Soit la pathologie était grave, soit elle se moquait de lui. Et franchement, il hésitait. Si pathologie il n'y avait pas, cette fille avait des pulsions qu'il faudrait sérieusement songer à calmer. Ou alors, elle se moquait de lui, oui. Bon, tant pis. Il décida de la prendre au sérieux : les cas d'hallucinations auditives lui manquaient un peu, à vrai dire.
Sans prévenir, il s'arrêta et claqua fort des mains à côté des oreilles de Narra. Vu sa réaction, il conclut que les tympans de la jeune femme étaient en parfait état de marche. Il haussa les épaules, bien droit face à elle, main portée au menton en signe de réflexion. Il remarqua d'ailleurs qu'elle faisait sa taille alors qu'il portait des talons hauts, et regretta de ne pas avoir opté pour de plus grands. Bonjour la crédibilité. Par l'Unique, il haïssait sa petite taille. Pour se rassurer, il se remémora d'à quel point Jun était court sur pattes par rapport à lui.

- La surdité peut causer des hallucinations auditives, expliqua-t-il à demie voix.

Mais ce n'était pas ça. Un sourire narquois naquit sur son visage.

- Tu connais la notion du "surmoi" ? C'est une mécanique de la pensée qui fonctionne par la mise en place d'une symbolique et d'une projection mentale. Grossièrement parlant. Souvent, c'est assimiler une forme d'autorité. Cela dit, si ton autorité de demande de me défigurer, ce serait sympathique de continuer à désobéir.

Quelque chose lui revint en mémoire, quelque chose qui l'avait intrigué.

- On t'a pas mal trituré le cerveau, tu dis ? Qu'entends-tu par là ?

Eh oui, cela méritait quelques éclaircissements ; et même mieux, un développement. Il la regardait de haut en bas, caché derrière son masque, en attendant sa réponse.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Mar 9 Aoû - 10:39

Il écoutait sans rien dire puis, il s’arrêta soudain et tenta d'assassiner mes pauvres oreilles de musicienne à grand coup de claquage de mains. Du coup je m'arrête aussi.

"Héééé nan mais ça va pas bien chez vous ! J'en ai besoin de mes oreilles !"

Évidement que ça ne va pas bien chez lui, c'est même pour ça que je suis allée le voir. Mais quand même, on ne fait pas ça à quelqu'un qui se sert souvent de ses oreilles. Je vais faire comment moi, pour jouer, si je ne peux plus entendre ? Je porte une main à mon oreille meurtri et la masse. C'est malin elle siffle maintenant. Je le regarde alors qu'il semble réfléchir rapidement et constate que nous faisons la même taille. Ah non ! Il porte des talons pour se grandir, ben je suis plus grande que lui alors. De pas grand chose, de 4 ou 5 cm donc ce n'est pas non plus une différence énorme. Je ne comprend pas pourquoi certaines personnes complexe sur leur taille.
D'accord, être petit n'est pas très pratique quand il s'agit d'attraper des choses qui sont en hauteur et faut demander de l'aide. Ok il se peut qu'à cause de ça, certains peuvent nous prendre pour plus jeune qu'on ne l'est vraiment. Mais y'a aussi des avantages, déjà on sous-estime la personne, ce qui en combat peut se révéler fatal et surtout, on passe et on se faufile partout. Donc pour s'amuser ou se cacher, ou même aller chercher des objets dans des coins improbable, ben c'est pas mal.
Mais je cogite, je cogite en attendant Psycho à fini de réfléchir et il haussa les épaules.

"La surdité peut causer des hallucinations auditives"

La surdité, nan mais il se fiche de moi, ce n'est que maintenant qu'il constate que je ne suis pas sourde alors que je lui ai répondu tout à l'heure. Faudra qu'il me donne une théorie plus intéressante que celle là parce que pour le moment c'est juste ridicule. En plus, je suis sûre qu'il peut mieux faire.

"Tu connais la notion du "surmoi" ? C'est une mécanique de la pensée qui fonctionne par la mise en place d'une symbolique et d'une projection mentale. Grossièrement parlant. Souvent, c'est assimiler une forme d'autorité. Cela dit, si ton autorité de demande de me défigurer, ce serait sympathique de continuer à désobéir."

Ben voilà, ça c'est déjà mieux, je retire ma main de mon oreille, qui à cessée de siffler et l'écoute. C'est même très intéressant car si Ushumar ne se serait pas montré , j'aurai été tentée d'y croire.
En parlant d'Ushu, il a arrêté de tourné autour de Psycho et s'est posé au niveau de son épaule, lui aussi semble intéressé par la théorie. Heureusement qu'il ne peut pas le voir, ni le sentir....sinon le résultat n'aurais pas était très joli à observer.

J'essaye de comprendre sa théorie et en gros j'aurais créée, psychologiquement, une figure autoritaire. J'essaye de voir dans quel cas j'aurais pu faire ça. Sans doute parce que je n'aurais pas eu d'attaches et donc personne pour s'occuper de moi. Sauf que, même si ce fût le cas à un moment, ça ne m'est jamais venue à l'idée. Et puis j'avais Xyan avec moi, bon ce n'est pas ce qu'on peut appeler une figue autoritaire mais il m'a déjà empêchée plusieurs fois de faire des trucs que je voulais faire parce que c'était marrant. Je n'eue pas le temps de lui demander si c'était bien ça, car il tilta sur un truc que j'avais dit.

"On t'a pas mal trituré le cerveau, tu dis ? Qu'entends-tu par là ?"

Zut il s'est souvenu de ça. Maintenant il va vouloir une réponse et il ne semble pas du genre à accepter qu'on ne lui dise rien. Je soupire avant de me décider. Je ne vais pas lui répondre, mais lui montrer. Ce sera plus simple parce que parler de ça à quelqu'un c'est encore un peu difficile à faire. Et ce que je porte sur mon corps est beaucoup plus explicite que ce que je peux ou pourrai dire. Je me retourne et remonte mon t-shirt dans mon dos pour faire apparaître ma cicatrice. c'est sans doute la plus grande et la plus visible que j'ai. Même la cicatrice que j'ai sur le torse est plus petite (celle que les médecins légiste font pour autopsier un mort sauf que moi j'étais vivante). Mais celle là est beaucoup plus ancienne que celle que j'ai dans le dos, du coup elle s'est un peu résorbée avec le temps. Je lâche ensuite le t-shirt et le laisse retomber puis me retourne pour faire à nouveau, face à Maria.

"Ce n'est pas la seule, mais c'est la plus visible que j'ai. Maintenant vous devez voir de quoi je parle"

Evidemment c'est une image. Ils ne m'ont pas vraiment ouvert le crâne, mais tenter à mainte reprise et ce, pendant des années, de me conditionner, cela revient au même non. Oui c'est la plus visible car elle part de la base de mon cou pour aller quasiment jusqu'en bas de mon dos en suivant ma colonne vertébrale. Elle s’arrête au niveau de mon nombril (pour vous donner une idée). Hormis celle là et la Y, les autres sont plus petite.

"J'imagine que vous avez compris."

Je le regarde, attendant sa réaction. Maintenant qu'il a vu ça, je ne pouvais plus reculer et je vais devoir lui parler de l'autre sujet pour lequel j'étais venue le voir. Finalement non je vais continuer à marcher. J'en ai besoin maintenant, si il veut avoir la suite, qu'il me suive.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Mer 7 Sep - 18:51


Bien que Maria n'eut ni mouvement de recul ni sursaut, il ne s'attendait guère à ça. Enfin, il s'autorisa malgré tout une petite grimace. Ce n'était pas beaucoup à voir, et s'il n'avait été habitué à la vue de vieilles blessures - moeurs obligent, son dos aussi était bien amoché, bien que ne fut pas comparable - il aurait probablement eut une toute autre réaction. Si Narra espérait le choquer, elle ne savait pas à qui elle était venue parler. Mais il doutait fort qu'elle lui eut montré quoi que ce soit s'il ne lui avait pas demandé.
Il hocha donc la tête, et reprit le chemin.

- Et donc. Tu m'as parlé des avis des autres, mais le tien ? Tu ne m'as pas l'air du genre à trop te reposer sur autrui, de ce que j'ai entendu de toi. Je suis même étonné que tu t'intéresse à ce que je pourrais penser de ton cas.

En vérité, Maria avait très envie de savoir d'où venait l'énorme cicatrice de la demoiselle. Mais il n'allait pas lui demander. Pas maintenant. Il restait encore pas mal d'années de lycée à la jeune femme ; il aurait tout le temps de s'intéresser à son cas, de prendre bien le temps et ne pas en perdre une miette.

- En tous cas, tes théories m'intéressent.

À moins qu'elle n'eut possédé la réponse à sa question avant même d'être venue la lui poser. Il s'en fichait un peu. Quant à ses propres mots, ce n'était qu'à moitié faux ; ses propres théories seraient toujours placées au-dessus de celles des autres, mais tout de même, cela l'intéressait un peu. Il était surtout intrigué par ce que pouvaient cacher les capacités d'analyse et de réflexion de Narra. Rien qu'à sa façon de parler, de réagir, et tous les petits paramètres qui, après toutes ces années d'expérience, lui apparaissaient avec autant d'évidence que la couleur des cheveux ou d'yeux, il avait déjà deviné qu'elle était plus femme d'action que de stratégie. Mais il pouvait être surpris. Il aurait même bien apprécié.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Ven 9 Sep - 22:04

Alors là je suis mal. Enfin non je vais bien mais pas dans ma tête quoi. Ce n'est pas à cause d'une pathologie mentale....encore que...mais tout simplement parce que j'ai oubliée pourquoi j'étais venue le voir. Enfin j'ai oublié en partit. Le fait de lui avoir montré ma cicatrice m'a fait buguée du coup j'ai aucune idée d'où emmener la conversation alors qu'il y'a 30 secondes je savais exactement quoi dire. Va falloir que je sauve les meubles avec un autre sujet pour continuer parce que sinon je vais pas avoir toute les réponses que je veux.
Du coup une nouvelle idée me vint en tête. Ça va me coûter un max de lui demander une chose pareil et en même temps je vois mal demander à quelqu'un d'autre. Après si je veux m’intégrer je n'ai pas beaucoup de choix...ouais sauf que j'aime ce que je suis moi. Dans certaines situations je peux avoir l'air tarte mais pourquoi je devrai faire ça ? P'être parce que je l'ai décidée pour comprendre les gens avec je suis amis. J'vais faire en sorte de faire le minimum syndicale parce que sinon ce serait trop fissurer ma carapace.
Du coup j'ai pas eu le temps de noter la réaction de Maria mais ça ne semble pas l'avoir surpris plus que ça. Genre comme si il a l'habitude de voir ça....je ne sais pas ce qu'il fait de ses soirées et je ne veux pas le savoir.
Heureusement sa réponse me permet de remettre à plus tard cette demande complètement idiote que je me demande encore pourquoi je vais lui demander ça.

"Et donc. Tu m'as parlé des avis des autres, mais le tien ? Tu ne m'as pas l'air du genre à trop te reposer sur autrui, de ce que j'ai entendu de toi. Je suis même étonné que tu t'intéresse à ce que je pourrais penser de ton cas."

Je hausse les épaules. En effet il m'a cernée sur ce point. Sauf que je n'ai pas prévu de parler de mes théories avant mes 246 ans. Enfin, y'a que les idiots qui ne changent pas d'avis.....Ne dite rien ! Après mes théories ben j'en avais pas à part celle que j'ai trouvée avec Astrid. Et puis j'ai pas vraiment eu le temps de me poser des questions. Ushumar est arrivé très mais alors très vite. Donc du coup il me pose une colle le psycho là. Bah ! Pas grave, j'ai toujours été une honnête fille donc autant lui dire que ce j'ai appris en cherchant par moi même, ça ne mange pas de pain ne toute façon. Jamais compris cette expression mais j'ai toujours voulut la caser quelque part.

"Ben.....oui mais"
"En tous cas, tes théories m'intéressent."
"Ben en fait j'en avais aucune. Les seules que j'ai ben ce sont celle que j'ai trouvée en feuilletant des bouquins avec Astrid. Et surtout j'ai pas eu a chercher parce que en vrais je sais ce que j'ai. C'est arrivé très vite sous le nom de Ushumar......mon élémentaire."

Bah voila. Maintenant il sait. De toute façon j'allais en parler à un moment où à un autre de celui là. Et je ne pouvais pas parler du prochain point sans passer par ce gusse là. Quand il m'est apparut il me détestait pour une chose que je ne me souvenais plus car profondément enfoui dans ma mémoire. Je m'étais inventée une nouvelle vie pour oublier mon ancienne. Mais cet enfoiré à tout fait pour tout faire resurgir car lui n'avait pas oublié. Il s'est effacé pendant plusieurs années pour réapparaître en force ensuite. Il m'a fallut du temps et beaucoup d'efforts pour qu'il se calme et encore maintenant je te...
Je vais répondre à ta question. Je ne t'aime toujours pas. Je te supporte nuance !
Arrête au fond j'suis sûr que tu m'aime bien un peu.
La seule chose que j'aime bien chez toi c'est ton côté bourrin.
Ouais il ne voudra jamais l'avouer. Niveau caractère on doit être assez proche je pense. Mais bon je n'a pas envie de parler de mon passé à Maria....parce que je ne veux tout simplement pas qu'il le sache. Déjà quand Miranda et l'autre gars dont je ne sais même plus si il a dit comment il s’appelait ont était assez choqué comme ça. Pas que ce type m'a l'air d'être non plus facile à choquer mais voila. Y'a déjà deux ou trois personnes qui sont au courant, pas besoin qu'il y en est plus. Si il veut savoir ben il n'aura qu'à demandé à ma prof. Mais pour ça faut déjà qu'il sache qu'elle sais. Et comme je ne sais pas si il sait qu'elle sait ben ce sera difficile de savoir. Comment ça c'est pas clair ?

Bien ben c'est le moment de lui formuler ma demande. Arg j'ai tellement pas envie mais bon comme ça j'apprendrai quelque chose. Oui mais j'ai pas envie d'apprendre ça moi ! Certes mais j'ai décidée de changer donc allons-y !

"Je.....est-ce que....."
Nan mais rien à faire ça veux pas sortir....bon encore un essais
"Émotions.....je ne sais pas."

Ben c'est encore moins clair comme ça...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Dim 25 Sep - 17:27


- Ben en fait j'en avais aucune. Les seules que j'ai ben ce sont celles que j'ai trouvées en feuilletant des bouquins avec Astrid. Et surtout j'ai pas eu a chercher parce que en vrai je sais ce que j'ai. C'est arrivé très vite sous le nom de Ushumar......mon élémentaire.

Maria haussa un sourcil - après avoir discrètement tiqué sur le prénom d'Astrid. Il n'avait encore jamais croisé de cas de représentation d'élémentaire. Et ça, c'était extrêmement intéressant. Voilà l'intérêt du psychiatre bien échauffé ; il inscrivit Narra dans sa liste mentale "À observer". Sur le papier, cela n'avait pas vraiment à voir avec le domaine psychique ni même une quelconque forme de folie, soit. Mais tout de même, il s'agissait d'un phénomène suffisamment rare pour lui donner envie de creuser le sujet. Il était d'ailleurs persuadé de pouvoir trouver une explication psychologique à cette manifestation de la nature de nymphe. Mais cela prendrait du temps, s'il se lançait sur ce genre de piste. À méditer.
La jeune fille tenta de formuler une quelconque phrase, sans succès.

- Je.....est-ce que..... Émotions.....je ne sais pas.

Oui, mais encore ? Elle semblait bien moins en confiance qu'un peu plus tôt. Plus fragile. C'était tout à fait curieux. Maria se racla la gorge.

- Allons, Narra, calme-toi. De quoi veux-tu me parler ?

Il ne posait pas la question dans le vent : il voulait vraiment savoir ce qui pouvait la bloquer ainsi. Il empoigna - sans trace de brutalité - le bras de la jeune fille pour la guider jusqu'à un muret à quelques pas de là, où il la fit s'asseoir. Il s'était placé face à elle, la distance conventionnelle entre deux individus volontairement réduite à presque rien. Il ne savait pas si cela fonctionnerait sur elle. Peut-être que la mettre un peu mal à l'aise l'aiderait à cracher ce qu'elle avait à dire.

- Nous allons faire une pause dans notre promenade. Explique-moi tout.

Et voilà qu'il avait retrouvé son sourire sans chaleur, les yeux plantés dans ceux de la jeune fille. Il ne serait pas le premier à ciller, même si le masque empêchait de le voir. Nul besoin, de toute façon. Le regard avait un poids dont le ressenti pouvait parfaitement se soustraire à nos cinq sens.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA] Lun 26 Sep - 18:20

"Les émotions........faiblesse.....trop faible...."

Je ne comprends pas pourquoi c'est aussi dur de dire ça. Pourtant ce n'est qu'une simple demande tout ce qu'il ya de plus banale. Des demandes comme ça j'suis quasiment certaine qu'il doit déjà en avoir eu.
"Nymphe.......debarasse toi en.....Après moi."

J'entends Psycho se racler la gorge avant de prendre la parole. Il semble curieux de savoir ce que j'ai à dire. En même temps c'est normal, n'importe qui voudrai savoir quand vous faite une phrase incomplète.

"Allons, Narra, calme-toi. De quoi veux-tu me parler ?"

Mais je suis calme. On ne fait pas plus calme que toi sauf que ce que j'essaye de vous dire ne veut pas sortir alors que j'essaye. Pour ne rien arranger je commence à avoir mal à la tête. Ce n'était pas grand chose au début mais cela semblait empirer.
Narra........sont des faiblesses. Tu.....doit t'en.......répète Après moi.

Il me pris par un bras et, alors que je massais ma tempes avec ma main valide, il m'emmena sans violence vers un muret pas très loin alors que j'essayais de balancer ma demande et que mon mal de tête empirait bel et bien.

"J'essaye m'sieur mais je sais pas pourquoi ça ne veut pas. Je veux vous demander si.......haaa."

Narra tu es....combat. Les émotions sont inutile. Tu doit.......répète après moi.
Il me fait asseoir sur le muret et se place face à moi. Il est vachement proche, mais je n'y prête pas vraiment attention. J'ai maintenant beaucoup trop mal au crâne pour réfléchir. Je me tiens maintenant la tête avec mes deux mains.

"Nous allons faire une pause dans notre promenade. Explique-moi tout."

Une pause ? D'accord docteur. HEIN ? Pourquoi je l'appelle docteur maintenant ? Non mais je ne vais pas bien moi et puis pourquoi il me regarde comme ça ? J'aime pas ce regard il me fait penser à. Soudain la douleur me perce le crâne et je cri tout en mettant, involontairement un coup de boule à Maria.

"HAAA ! MA TÊTE !"

"Narra tu es une nymphe de combat. Les émotions ne sont que faiblesse ! Débarrasse toi en ! Répète après moi !"
"HAAA VOS GUEULES ! LES MORTS CA NE PARLE PAS SORTEZ DE MA TEEEETE !"

J'ai mal. J'ai mal et ça ne veux pas partir. Je hurle et un crac résonne dans ma tête ainsi qu'une série de clics puis le douleur reflue. Je regarde le docteur assise sur mon siège. Dans le reflet du miroir j'ai le regard vide mais c'est normal. Il m'a demandé de répéter. Je ne sais plus combien de fois je répète ces phrases mais je les répètent encore une fois. Ushumar lui, comme à son habitude insulte les docteur en leur disant d'aller coupler avec des chèvres tout en disant que je ne suis qu'une faible. Mais ça aussi c'est normal. D'une voix monocorde, sans émotions je répète.

"Je suis une nymphe de combat. Les emotions ne sont que faiblesse. Je dois m'en débarrasser....Je peux aller jouer maintenant docteur ?"

Je le regarde attendant sa réponse. Normalement il va dire oui. Ils me disent toujours oui parce qu'après ils vont encore m'ouvrir pour me faire des trucs que je me comprends pas. Mais c'est ça aussi c'est normal. Au loin j'entends la voix d'ushumar m'appeller. Ça c'est pas normal pas contre. D'habitude il m'insulte. Je ne me demande pas ce qui se passe.

C'est normal.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Invité ? Viens brûler avec moi en firebrick !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 


Narra Thème:
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
II ▲ Elève
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 426
Revenir en haut Aller en bas
Je ne suis pas folle ! Je ne suis juste pas toute seule dans ma tête. C'est tout. [MARIA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LUYANA • "Je ne suis pas folle! Je suis spéciale..."
» Je ne suis pas Flemmard. Je ne suis pas Désaxée. Je ne suis pas Aveugle. [Pv : liliT, Sei]
» Suis-je si seule dans ce si beau musée ? [Livre I - Terminé]
» Non, je ne suis pas une fouine, je suis juste inquiet ! [PV Jeremy]
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: