Heberger image

Bienvenue !

Nous avons tous déjà entendu parler de la légende du Triangle des Bermudes, mais que savons-nous sur ces mystérieuses disparitions ? Les Humains ne peuvent pas y répondre, nous habitants de l'Île du Cœur des Bermudes, nous le pouvons. Les pauvres voyageurs n'ont jamais pu franchir la barrière qui les séparent de notre monde. Comble de leur malheur, seuls les navires et autres objets matériels atteignent l'Île. Les voyageurs sombrant alors dans les profondes abysses de l'Océan. A l'heure d'aujourd'hui nous trouvons encore des manuscrits Humains que nous conservons soigneusement. Beaucoup de nos scientifiques se posent une même question : Avons-nous un lien de parenté avec cette espèce ? Les avis sont mitigés, certains prennent l'exemple des Mentalistes, ressemblant traits pour traits aux Humains et d'autres prennent pour exemple les Hybrides et les Nymphes ne pouvant pas descendre de la race Humaine.Lire la suite ?


Liens Utiles
RèglementAnnexesBottin PartenariatsTumblr


Processus
Les cerveaux.
4 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clefs

Passion
Les curieux.
7 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 3 Clefs

Liberté
Les sportifs.
3 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 7 Clefs

Evasion
Les artistes.
6 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 2 Clef

Origine
Les glandeurs.
5 Eleves ▲ 0 Pts ▲ 5 Clefs

Le Personnel
Les tyrans.
10 Employés ▲ Hors Classement ▲ 4 Jokers

Citoyens
Le peuple bermudien.
9 Citoyens ▲ Hors Classement


Le Staff
 
Eirin Keiko
Modo ▲ MP
 
Charly May
Modo ▲ MP
 
 
Sekai Yoki
Modo ▲ MP
 


Membre du Trimestre


Top Sites


Partenaires


LE COEUR DES BERMUDES



 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherCalendrierFAQ

Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Ven 8 Juil - 18:40

La lune commençait sa descente quand je me réveillai, le soleil pointait le bout de son nez et le monde se réveilla petit à petit. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai un mauvais pressentiment, il va se passez quelque chose de pas très très jojo aujourd’hui…

Je ferai peut être mieux de ne pas sortir de mon lit d’ailleurs, mais ça serai contraire à ma nature, je me redressai sur mon lit, j’avais pris la photo que je gardais précieusement sur ma table de chevet dans les mains et j’observai encore et toujours son beau visage, j’étais nostalgique ce matin, j’allais peut être faire un tour sur la plage, si mes pas m’y conduisent.

Je finis néanmoins par me lever et me diriger vers la douche, après une bonne demi-heure sous le jet d’eau, je sortis de la cabine avec une serviette enroulée autour de la taille, en sortant de la salle d’eau je me dirigea vers mon armoire et y pris un simple short et un t-shirt près du corps, je les enfila après mon caleçon et je laissai sécher mes cheveux à l’air libre enfilant rapidement des chaussettes et des baskets, et pour une fois j’oubliai complètement de mettre mon collier, était-ce une bonne chose ou plutôt un signe de malheur ?

Je passai en coup de vent à la cafétéria avant de sortir et d’aller courir un peu au stade…Quelques Libertés s’y entrainait également, je courais avec eux pendant une heure, une heure et demi peut être avant de m’en allez en dehors de l’enceinte de Xényla, ce lycée au principal tellement étrange…

Je me baladais (sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnue) dans les rues de la ville, passant devant le bar ‘’le Pheonix’’, faudrait que j’y aille un jour, à la fin de la rue, je bifurquai vers la forêt, la traversant de part en part avant de me stopper devant ma maison, ce petit chalet où j’ai vécu toute mon enfance, je passa à l’arrière, là où le jardin avait visiblement pris quelques coups.

Je m’agenouillai face aux rangées qui auparavant servait à faire pousser nos légumes et fruits, nous n’allions que rarement au supermarché, nous nous nourrissions par nous-mêmes, ma sœur et moi allions chassés la viande et mon père s’occupait du jardin, la vie menait son cours parfaitement jusqu'à ce que j’entre au lycée.


‘’Je vais faire un peu de ménage là dedans histoire que ça ressemble un minimum à un jardin et pas à un coin de terre abandonné ‘’



Je rentrai donc dans le chalet pour chercher de quoi débroussailler tout ça, vu qu’il faisait chaud je me désapai de mon t-shirt, de toute façon personne n’était là donc pas de problème d’exhibitionnisme et/ou de voyeurisme, je me mis donc au travail.

J’arrachais les mauvaises herbes qui grouillaient et je retournais la terre histoire de rafraîchir un peu le dessous, et je réparai également la conduite d’eau qui irriguait tout le jardin, en terminant de raccorder l’eau je me redressai rapidement et en m’étirant je ‘’tourna’’ mes oreilles dans tous les sens pour trouver d’où venait le bruit que je venais d’entendre, des branches avait craqué et le feuillage avait bruisser, je veut bien accorder le bruit des feuilles au vent mais les branches ça non, il faut marcher dessus pour que ça craque !

J’étirai tout le haut de mon corps des bras jusqu’au bas du dos avant de demander.


‘’Est-ce qu’il y a quelqu’un ? Si oui viens je ne mords pas enfin pas sans raison !’’


avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Ven 29 Juil - 9:49


Un simple coup d'oeil au réveil m'invite à me lever. Voilà quelques semaines que je peux recommencer à marcher normalement, j'ai même pu rejoindre la chambre que je partage désormais avec Shane et Luna. La direction et surtout, Mlle O'Neill, refusent que je reste seul dans une chambre avec autant de problèmes de santé. Mais je ne refuse pas l'offre car je ne crache pas sur la compagnie de Luna et Shane, bien qu'un peu benêt, est une personne assez intéressante. Et puis, si c'est l'ami de mon amie, je me dois de l'aimer.

Cependant, là n'est pas la question, il me faut aller me passer sous l'eau si je veux aller m'entraîner dans les bois. Alors, sans ménagement pour mon petit corps, je me lève et m'élance sous la douche. Plus vite ce sera fait, plus vite je pourrais me rendre dans les bois et m'entraîner. Une vingtaine de minutes plus tard, je sors de ma chambre, habillé comme il le faut pour une mâtiné d'entraînement dans les bois. Après un passage à la cantine pour attraper de quoi m'apporter les calories nécessaires à l'utilisation intensive de mon pouvoir, je prends la route de la forêt. Enfin pas vraiment. Je prends le métro qui m'emmène à la limite de la ville où là, je peux me diriger vers la forêt.

L'entrainement est complexe et très vite épuisant. J'essaie de multiplier mes angles de vues mais cela reste impossible. Alors je m'entraîne à matérialiser le plus vite possible mon oeil à des endroits différents. Cela fonctionne de mieux en mieux mais cela reste trop faible encore. Par contre, j'ai découvert il y a peu que je peux matérialiser mon oeil dans des lieux dont j'ai vu la photo. Cela reste encore imprécis mais ça vient tout de même. C'est d'ailleurs en plein entraînement que je remarque soudain quelque chose d'étrange. Dans mon oeil droit, j'aperçois une personne près de la maison abandonnée.

Bien trop intrigué pour me contenter de reprendre là où je me suis arrêté, je prends la direction du petit chalet. Qui peut bien faire du jardinage dans le jardin d'une maison délaissée ? Vraiment, cela me questionne beaucoup. Mais je n'ai point envie de m'aventurer immédiatement vers un inconnu alors je ralentis mon pas et avance discrètement. Enfin le plus discrètement que je peux, je ne suis point un hybride panthère.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un ? Si oui, viens, je ne mords pas, enfin, pas sans raison !

Zut, les branches ont craqués et me voilà démasqué. Avec toute la dignité que j'ai pour ma petite personne, je m'avance et me dévoile à son regard. Le garçon est torse-nu, comme je l'avais aperçu et semble légèrement ennuyé. Avec une petite moue, je croise les bras et le toise.

- Qu'est-ce que tu fais ici ? Ça t'arrive souvent de jardiner pour une maison vide ?

Ça m'intrigue particulièrement. Il faut être particulièrement idiot pour faire cela pour rien. Mais si c'est le benêt de la ville, c'est compréhensible.

- T'es qui sinon ? Tu viens d'où ? Qu'est-ce que tu viens faire ici, dans la forêt, pendant mon entraînement ?

Il me suit peut-être ? Un benêt, ça peut faire ça à ce qu'on m'a dit. C'est vraiment une vie de merde d'être l'idiot du village. Je le plains un peu. Enfin non, je ne le plains pas en fait, je m'en fous.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Ven 29 Juil - 19:27

Je me retournais en entendant des pas approcher, une personne était bien caché derrière les buissons et s’approchait de moi. Ce jeune homme me toisa en croisant les bras, si il croyait m’impressionner il se fourrait le doigt dans l’œil, même si t’es de la haute ça ne va pas me faire me comporter autrement.


- Qu'est-ce que tu fais ici ? Ça t'arrive souvent de jardiner pour une maison vide ?


Le bonjour c’est pour les chiens peut être ? Ouh….Bon on va garder son calme, visiblement ce gars ne pratique la politesse qu’avec des personnes de son rang ou de son entourage, enfin j’espère… Et puis c’est quoi ces manières de venir assaillir les gens de questions à peine arriver, bref j’attendais avant de répondre, il allait certainement en rajouter.


- T'es qui sinon ? Tu viens d'où ? Qu'est-ce que tu viens faire ici, dans la forêt, pendant mon entraînement ?


Donc voilà, maintenant je peux répondre, et moi je vais être poli…


-Bonjour, je m’appelle Zaak, je viens d’ici même, et j’entretiens ma maison histoire qu’elle ne soit pas abandonnée et qu’elle ressemble encore au chalet dans lequel j’ai grandis, ça te va ou alors tu veux plus de précision ?


Sans me faire plus de soucis pour ce gars qui me hérissait les poils, je reprenais la réparation du système d’eau. Le jardin reprenais forme petit à petit et ça me mettait du baume au cœur de remettre en état notre maison qui était inhabité depuis mon départ pour Xényla. C’est vrai, quand j’avais le temps je venais souvent ici pour remettre en état, la prochaine fois ou même plus tard aujourd’hui je verrais ce que je peux faire pour le toit, il me semble qu’il y a encore des matériaux dans le grenier, ça serait triste que le toit s’écroule…

-Et toi t’es qui, et pourquoi tu viens dans cette partie de la forêt ?


Puisqu’il à commencer on va continuer à jouer au jeu des questions, en plus j’avais dit que je ne changerai pas mon caractère pour ce jeune au caractère hautain, mais je ne pouvais pas m’empêcher d’être légèrement plus agressif au niveau vocal, et il vaut mieux que se ne soit qu’au niveau vocal, si mon côté hybride commençait à faire de siennes, je n’ose même pas imaginer ce qu’il se passerai, à part que je le chasserai certainement, enfin j’espère que ça ne soit que ça, les Libertés on déjà une mort sur le dos pas la peine d’en rajouter, de plus je crois que je l’ai déjà vu, enfin vu, entraperçu dans les couloirs du lycée, je ne saurais pas dire son nom mais je crois qu’il fait partie de la classe des Passions, donc on va peut être éviter d’en rajouter encore une couche. Une fois la conduite d’eau enfin réparé, je me redressais pour lui faire face, j’ai quand même un minimum de courtoisie même si je n’en ai guère l’envie d’en faire avec lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Dim 7 Aoû - 19:37


Étrangement, l'idiot ne semble pas particulièrement heureux de me voir. Bizarre. J'étais persuadé qu'ils n'avaient que deux émotions, comme les pigeons.

-Bonjour, je m’appelle Zaak, je viens d’ici même, et j’entretiens ma maison histoire qu’elle ne soit pas abandonnée et qu’elle ressemble encore au chalet dans lequel j’ai grandi, ça te va ou alors tu veux plus de précision ?

Il retourne à son occupation sans plus se soucier de moi. Ça a le don de m'horripiler. Pourquoi il fait ça ? D'où il a cru qu'il avait le droit ? Oh ! Les Lockart ils sont célèbres je te rappelle, mec. On a eu des tonnes de ministres et j'en serais sûrement si je ne finis pas célèbre PDG d'une entreprise ou maître du monde. Il me faut encore choisir.

-Et toi t’es qui, et pourquoi tu viens dans cette partie de la forêt ?

Sans s'arrêter dans sa tâche, il croit franchement pouvoir me parler comme ça ? Non mais sérieusement, il a toute son éducation à refaire le type. J'apprécie pas ! Mais je reste digne. J'attends un peu. Juste un peu. Parce que bon, l'éducation, ça se respecte. Pas comme chez certains. Sans viser personne, évidement. Cependant, lorsqu'il arrête enfin ce qu'il fait, je m'avance, sans faire attention sur quoi je marche, pour me placer en face de lui.

- Ambroise Tugdual Lockart. J'étudie à Xényla et je viens là pour m'entrainer. De toute manière, ce coin ne t'appartient pas.

Avec un petit sourire en coin, j'observe les alentours. Décidément, cela reste abandonné même si cet idiot s'en occupe. On ne change pas la valeur des choses. Ce qui reste laid, reste laid. Ce qui est idiot reste idiot. Ce qui est faible, reste faible. C'est pourquoi je m'entraîne. Pour prouver que je n'ai jamais été cette catégorie. Bref. Là n'est pas la question.

- Tu fais vraiment paysan, quand même. On te l'a jamais dit ? Je ne sais pas où est ta famille mais elle devait pas être propre.

L'impertinence, que voulez-vous. Ça se travaille. N'est pas Sassy Queen qui le veut. C'est un don.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Mer 10 Aoû - 22:23

Une fois devant moi, je baissai légèrement la tête pour le voir, ce n’est pas qu’il est petit mais il ne fait pas ma taille. D’ailleurs pendant qu’il s’avançait je regardais ses pieds, visiblement il ne faisait pas très attention à l’endroit où il les mettait…


- Ambroise Tugdual Lockart. J'étudie à Xényla et je viens là pour m'entrainer. De toute manière, ce coin ne t'appartient pas.


Ah ah ! Je le savais je l’avais déjà vu dans les couloirs ! Et beh tu te fourre le doigt dans l’œil parce que si ce coin m’appartient, il appartient aux Arzking pauvre petteux ! Sans plus attendre il regardait autour de nous…ça doit quand même être chiant de vivre avec un seul œil, enfin je suppose qu’il n’en as qu’un sinon pourquoi il porterait un cache-œil ? Pour le look ?


- Tu fais vraiment paysan, quand même. On te l'a jamais dit ? Je ne sais pas où est ta famille mais elle devait pas être propre.


Pardon ?! Il vient de dire quoi là ce petit c….. (Vous avez tous compris ce que Zaak voulais dire n’est-ce pas mais restons en dehors de la vulgarité)
Je devais certainement tirer une gueule de trois pieds de long tellement j’étais choqué par ces propos. Ce petit impertinent de mes deux déboule comme ça, me traite de paysans et est à la limite d’insulter ma famille, n’en mais on lui a pas assez lavez la bouche au savon quand il était gamin, même si il n’a pas l’air très âgé. Ceci dit, je soufflais longuement pour me calmer, je sentais l’animal en moi ce réveiller et ce n’étais pas bon signe, il ne fallait pas que je me laisse sortir de mes gonds à cause d’un gosse impertinent et casse bonbon…Alors je serrais les crocs avant de répondre…

-Et bien enchanté…


J’avais eu du mal à le sortir ce mot


-De te connaître Ambroise, j’étudie également à Xényla et désolé de décevoir ta majesté mais si ce coin m’appartient ou plus exactement appartient à ma meute…Ne dit pas un mot de travers sur ma famille, tu risque gros…


Ouai je le menace, sans aucun regret,sans plus de façon, qu’il dise un truc de plus sur ma famille et je le chasse direct de la forêt. Il m’énervait de plus en plus, je me retenais au maximum de grogner, même si je devais certainement avoir une grimace qui déformais mes lèvres, autrement dit les babines, pardon les lèvres je suis encore en bermudien, légèrement relevé…Du coin de l’œil je pu apercevoir un rocher pas trop loin de notre emplacement, si un combat commençait je pouvais possiblement m’en servir pour calmer ce gamin…Même si le risque est gros, je pourrais lui faire très mal, le paralyser ou même….le tuer…
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Lun 22 Aoû - 18:09


Quand je signale que certains sont mal élevés, je n'abuse pas. Jamais. Et vraiment, ce paysan fait parti de cette catégorie. Déjà, t'apprends à te tenir devant les gens, et ensuite, quand t'es un hybride, t'apprends à te calmer. Parce que je ne suis pas attardé non plus. Je comprends bien que ce mec a envie de me refaire le portrait mais qu'il tente de se calmer. Vraiment, quel malpoli. Je pourrais le prendre comme une menace mais je reste doux et je ne m'énerve pas. Pas immédiatement.

- Et bien, enchanté...

Pas moi. J'ai jamais dit que je souhaitais rencontrer des pouilleux dans la forêt. Vraiment, j'aurai dû rester à mon entraînement, ça aurait été plus constructif.

- De te connaître Ambroise, j'étudie également à Xényla et désolé de décevoir ta majesté mais, si, ce coin m'appartient, ou plus exactement appartient à ma meute... Ne dit pas un mot de travers sur ma famille, tu risques gros...

Pardon ? À Xényla ? Je savais qu'on acceptait les pauvres, mais de là à héberger des handicapés. Quelle bizarrerie. Et sa meute ? Ah ! Je savais bien qu'il s'agissait d'un chien ! J'en étais intimement convaincu. Avec un petit sourire satisfait, je tire ma clé de territoire de ma poche.

- Risquer gros ? Oh, tu vas me prendre ma clé peut-être ? Quelle personne ridicule tu fais.

Je m'approche de lui en rangeant mon trésor. Il a beau être plus grand que moi, il m'a menacé, je vais faire pareil. La juste loi des égalités. Là, je lui tapote affectueusement la joue.

- Pauvre petit. Je suppose que tu es tout seul. Tu étais tellement ennuyeux que ta famille a préféré partir. Mais je les comprends, comment faire autrement avec toi ?

D'un coup de hanche, je fais demi-tour et commence à marcher dans la terre de son jardin pour rejoindre la forêt. Ce type est si inintéressant qu'il m'en donnerait la nausée.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Mar 23 Aoû - 13:48

Après avoir lâcher un petit sourire satisfait bien énervant, le petit noble qui était devant moi c'était mis à jouer avec sa clé, il l'avait tirer de sa poche et la tenait en main.

- Risquer gros ? Oh, tu vas me prendre ma clé peut-être ? Quelle personne ridicule tu fais.



-C'est une option envisageable...


Il s'approchait maintenant de moi en rangeant sa clé et...nan mais je rêve, il fait quoi là ?! D'où est-ce qu'il me touche. Ce petit merdeux pas plus haut que trois pommes (j'exagère un tout petit peu).

- Pauvre petit. Je suppose que tu es tout seul. Tu étais tellement ennuyeux que ta famille a préféré partir. Mais je les comprends, comment faire autrement avec toi ?


Il se retourne et s'en va marchant dans mon jardin que je venais de remettre en état, d'un bond je le rejoins et le tire par le col pour le faire sortir de ce petit paradis que je m'efforce de garder en ordre.


-Tu...as dit quoi là ?!


Alors là il m'avait pousser dans mes retranchements, je me sentais perdre le contrôle, je l'envoyai bouler sur le sol en dehors du jardin. Avant de prendre ma forme d'hybride.

Mon nez s'allongea mes canines se développèrent, mes membres s'allongèrent avant de se couvrir de poils et des griffes sortir de mes pattes. En peu de temps j'étais devenu un loup polaire, et une lueur assassine avait pris place dans mon regard...je m'approchais lentement, sans précipitation d'Ambroise, il m'avait cherché, il m'a trouvé...Bien que nos deux classes sont déjà en guerre....je m'excuse auprès de mes camarades, un nouveau combat va s'engager.
Tout en m'avançant, mes babines c'était retrousser et découvrait presque entièrement mes crocs, je lui grognais dessus et arriver à sa hauteur j'attendis qu'il se relève un minimum avant de me mettre en œuvre, j'avais déjà une idée de ma technique d'attaque, en gérant correctement je pouvais l'envoyer valdinguer sur le rocher... Et lui faire assez mal.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Mar 23 Aoû - 13:48

Le membre 'Zaak Arzking' a effectué l'action suivante : Le hasard du combat


'Départage 3ème Grade' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PNJ
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 160
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Jeu 25 Aoû - 14:46


Au secours ! À l'assassin ! À l'agresseur ! Au fou ! On m'attrape par le col ! Moi ! Ambroise Tugdual Lockart, troisième du nom ! On me jette comme un malpropre sur l'herbe. Quand je disais qu'il était mal élevé ! Je vais me plaindre à la mairie ! À ma famille ! Au Principal ! Ce type est fou ! Il faut le faire interner de toute urgence. Regardez ! Il se transforme ! Depuis quand laisse-t'on des hybrides hors de contrôle dans les villes ? Je croyais qu'il existait des écoles ou des centres pour ça ! Je croyais que Xényla s'occupait de ça ! Pourquoi ne fait-on rien pour ce type. Il est malade, il veut me tuer ! Sans aucune raison en plus ! Pourquoi m'adresse-t'il ? Je n'ai rien fait ! Par l'Unique, sauvez-moi de ses griffes ! Il est incontrôlable, je ne peux rien faire contre lui ! Mon dieu, Luna, viens m'aider je t'en supplie. Je n'en peux plus.

Il s'approche trop de moi, lentement en plus. Oh non, l'Unique, je vous en supplie, je ne veux pas mourir ici, je ne peux pas laisser Lalegün seul. Comprenez moi, si il reste seul, jamais il ne survivra. Je dois l'aider, je dois le protéger. Ne laissez pas ce fou m'approcher. Ce n'est pas ma vie qui est en jeu, c'est celle de mon amour ! Lentement, je recule et essaie de me mettre sur pieds. Il faut que je m'enfuie, que je sème ce loup pour retrouver la sécurité de la ville. Je ne peux pas mourir. C'est impossible. J'ai encore trop de choses à faire.

Une fois debout, je continue de reculer petit à petit, prêt à faire volte-face pour m'enfuir.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak] Ven 26 Aoû - 16:26

Il recule doucement peut être essaye t'il de m'avoir, ça y est il c'est enfin relever, il continue de reculer et ce tient près à se retourner pour ce tailler....Je ne lui en laisserai pas le temps puisque d'un bond je reviens tout proche de lui et l'attrape par le pantalon (très classe) avant de l'envoyer rencontrer le rocher que j'ai mentionné toute à l'heure, son corps le heurte dans un bruit sourd avant de retomber au sol. Je ne l'avais pas vu sur le coup...mais Ambroise c'étais pris le rocher en plein dans la colonne vertébrale, et il risquait très fortement d'être paralyser de toute la partie basse de son corps....
Alors ! On ce la raconte moins maintenant que l'on c'est pris un rocher en plein dans la poire hein ! pensais-je....

Je repris tranquillement ma forme bermudienne avant de m'approcher enfin du corps inerte du garçon, enfin je dit inerte mais c'est surtout parce qu'il n'avait pas bouger depuis le choc, dans un élan de bonté (c'est surtout parce que je veux pas me retrouver avec un corps dans mon jardin) je le pris sur mon épaule, ce qui ne fut pas très difficile, ce gars est un poids plume et avant de me diriger vers Xényla et plus précisément vers l'infirmerie je fouillai rapidement ces poches pour en sortir ce qui m'intéressais, sa clé. Je la glissai avec la mienne dans ma chaussure et pris le chemin de Xényla, Ambroise sur mon épaule.

Arrivé devant les portes du lycée, je me dépêche de rentrer sans me faire voir et arrive devant l'infirmerie, je toque à la porte et dépose Ambroise à Kris sans lui expliquer plus la situation, j'attend sur une chaise à l'intérieur pendant qu'elle s'occupe de lui.
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Une première rencontre pour le moins catastrophique [Ambroise & Zaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» Un spectacle pour le moins vivant ! 《 Pv Natsume Homura & Saama Zenko 》
» Elvia&Gab •• Des retrouvailles pour le moins royales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cœur des Bermudes  :: 
HORS RP
 :: Poubelle :: Rps terminés
-
Sauter vers: